Apprendre d'une défaite, c'est exactement la chose à laquelle devra penser Dominic Thiem dans les prochains jours, après avoir évacué toute sa frustration d'avoir été si proche d'une demi-finale à l'US Open. Battu par Rafael Nadal après un combat de presque cinq heures, l'Autrichien disputait pour la première fois un match aussi long en Grand Chelem, un apprentissage qui va lui servir pour la suite de sa carrière. "C'est mon premier grand match de ce genre. J'en ai joué quelques bons avants, mais pas aussi longs, et contre un des meilleurs, en Grand Chelem. Je suis heureux d'avoir vécu ça pour la première fois, même si ça finit mal pour moi. Bien sûr, tout de suite, je suis un peu abattu. Mais dans quelques jours, avec du recul, je me rappellerai combien c'était génial de jouer ce match exceptionnel sur le court Arthur-Ashe."

L'Autrichien, qui n'avait jamais remporté un seul set face à Rafael Nadal en Grand Chelem, a réussi à lui en prendre deux pour leur premier affrontement sur dur. Il est même passé à deux points de la victoire face au tenant du titre grâce à une performance XXL produite sur le court Arthur-Ashe, qu'il n'est pas prêt d'oublier : "Je vais garder ce match en mémoire pour toujours, c'est certain. Le tennis est cruel parfois. Ce match ne méritait pas vraiment de perdant, mais c'est le tennis et il a gagné un point de plus que moi." En réalité, Dominic Thiem en a remporté six de plus que Nadal (171 contre 165), preuve que le protégé de Günter Bresnik a fait plus que jeu égal avec le numéro un mondial.

Open d'Australie
Le fantôme de Thiem balayé par Dimitrov
14/02/2021 À 07:08

Flushing a éclairci son été

En plus de bousculer une des légendes de ce sport, Dominic Thiem a eu l'affront de lui infliger un 6-0 dans le premier set. L'Autrichien est d'ailleurs le premier joueur à avoir mis une bulle à Nadal et Djokovic en Grand Chelem, pas une mince affaire, même s'il a reconnu qu'il avait profité d'un départ diesel de l'Espagnol. "J'ai commencé très fort, c'était mon objectif. Mais il n'était pas à son meilleur niveau, normalement il ne perd 6-0 contre personne. Evidemment, mon niveau a un peu baissé après mais c'était un super match."

Après un été compliqué où il a quitté Wimbledon et Toronto dès le premier tour, et avec un bilan de quatre victoires pour cinq défaites depuis Roland-Garros, Thiem est arrivé à l'US Open en manque de confiance. Il en ressort avec le plein de certitudes. L'Autrichien s'est hissé en quarts de finale à New York pour la première fois de sa carrière, c'est également la première fois qu'il atteignait ce stade de la compétition dans un autre Grand Chelem que Roland-Garros. Le joueur de 25 ans a même balayé Kevin Anderson, 5e mondial et finaliste l'an dernier, sur son passage. A Flushing, Dominic Thiem a corrigé un été bien maussade, et devra se servir de ce solide parcours pour bien terminer la saison.

THIEM US OPEN 2018

Crédit: Getty Images

Open d'Australie
Thiem et Zverev débutent bien, Wawrinka facile
08/02/2021 À 05:53
Open d'Australie
Thiem avait la main chaude et le public de Melbourne a apprécié
08/02/2021 À 05:13