Getty Images

US Open 2018 : Patty Schnyder, l'impensable retour au premier plan

Schnyder, l'impensable retour au premier plan

Le 28/08/2018 à 13:32Mis à jour Le 30/08/2018 à 09:07

US OPEN - Sept ans après son dernier match en Grand Chelem, Patty Schnyder affronte Maria Sharapova mardi soir (3h du matin en France), à l'occasion du premier tour du tournoi américain. La Suissesse, sortie de sa retraite en 2015 et issue des qualifications, va vivre à 39 ans un incroyable retour au premier plan.

Qui aurait pu imaginer un tel destin ? Le 28 mai 2011, après une élimination d'entrée à Roland-Garros, Patty Schnyder avait annoncé au monde du tennis sa décision de prendre sa retraite. "Il est temps de fermer le chapitre de ma vie de joueuse de tennis", avait-elle confié à l'époque à la presse, alors âgée de 32 ans et marquée par dix-sept années d'expérience sur le circuit pro.

Mardi soir, c'est bien cette même Schnyder qui va rejouer en Grand Chelem à l'US Open. Malgré sept ans d'absence au très haut niveau, malgré un âge avancé (40 ans dans quatre mois), malgré des difficultés évidentes pour retrouver le gratin depuis sa sortie de retraite en 2015, la Suissesse s'est offert le droit de disputer un premier tour à Flushing Meadows pour la quinzième fois de sa carrière.

La quatrième tentative était la bonne

L'exploit est déjà immense, peut-être plus encore que son retour en Fed Cup en avril dernier. Schnyder, à 39 ans, avait certes eu "le plaisir" de défier la numéro un mondiale Simona Halep (défaite 6-2, 6-1) lors de Suisse - Roumanie, mais la rencontre, comptant pour un barrage relégation - promotion, avait été rendue possible grâce aux trois forfaits de Belinda Bencic, Stefanie Vögele et Timea Bacsinszky.

Cet été, Patty Schnyder est allée chercher toute seule son billet pour un Grand Chelem, après trois tentatives ratées sur les douze derniers mois. Eliminée en qualifications à l'US Open 2017, l'Open d'Australie 2018 et Wimbledon 2018, la numéro 186 à la WTA a validé sa présence pour le prestigieux tournoi new-yorkais en battant l'Américaine Jessica Pegula (248e) en finale, devenant ainsi la joueuse la plus âgée de l'histoire à réussir un tel exploit.

"Les statistiques et les records, ce n'est pas pour moi, a-t-elle nuancé ces derniers jours, dans des propos rapportés par le média suisse bluewin.ch. Je ressens en revanche de la fierté d'avoir pu me qualifier. Je suis bien placée pour savoir à quel point il est difficile d'y arriver."

Sharapova, "ce n'est pas un cadeau"

Avant cette qualification historique, Schnyder a dû batailler pour refaire surface. Des tournois ITF aux WTA, l'ancienne numéro 7 mondiale a vécu trois années de labeur depuis 2015, affichant par exemple une 513e place à la WTA à l'issue de sa première année de reprise. Forcément, la future quadragénaire cherche désormais à "profiter au maximum" et aura de quoi faire mardi soir. Au programme : un retour en Grand Chelem, donc, un "choc" avec l'ancienne numéro un mondiale Maria Sharapova et un match en night session devant près de 14 000 spectateurs.

"Je m'attends à quelque chose de très spécial", confirme Schnyder, estimant tout de même que "ce n'est pas un cadeau d'affronter une telle joueuse au 1er tour." Face à Sharapova, qu'elle a déjà affrontée huit fois par le passé (sept défaites), la Suissesse ne sera pas favorite. Outre les statistiques et l'écart de niveau actuel, Schnyder avoue un certain manque d'assiduité lié, entre autre, à son rôle de parent depuis 2014. "Il m'arrive parfois de rencontrer des collègues sans savoir comment elles ont joué ces derniers temps. Et cela sera encore le cas face à Maria Sharapova", dit-elle. En toute quiétude.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0