Getty Images

Medvedev passe sous les huées du public : "Plus vous me sifflez, plus vous me donnez de l'énergie"

Medvedev passe sous les huées du public : "Plus vous me sifflez, plus vous me donnez de l'énergie"
Par Eurosport

Le 31/08/2019 à 06:42Mis à jour Le 31/08/2019 à 12:54

US OPEN - Le parfum brûlant de la night session a mis le Louis-Armstrong en ébullition vendredi soir. Si Daniil Medvedev a fini par venir à bout de Feliciano Lopez en quatre sets (7-6 (7/1), 4-6, 7-6 (7/9), 6-4) après 3h19 de combat, le Russe s'est mis tout le public à dos par son comportement "borderline", entre doigts d'honneur et accrochage avec un ramasseur de balle.

Daniil Medvedev, 5e mondial et homme de cette tournée estivale nord-américaine, s'est qualifié pour les huitièmes de finale vendredi soir en battant Feliciano Lopez en quatre sets, 7-6 (7/1), 4-6, 7-6 (7/9), 6-4, après une bataille intense et surtout bouillante. Car le Russe, passablement énervé, a été au coeur de plusieurs séquences bien chaudes, notamment dans le premier set.

Le récent vainqueur du Masters 1000 de Cincinnati s'est mis le public à dos en deux temps. Un doigt d'honneur discret, contre sa tête mais capté par l'écran géant et que les spectateurs ont donc pu voir, puis lors d'un passage tendu avec un ramasseur de balles. Alors que celui-ci lui tendait sa serviette entre deux points, le Russe qui ne la voulait pas la lui a arrachée des mains pour la jeter. L'arbitre lui a alors donné un avertissement et, cette fois, c'est sa raquette que le Russe a lancée vers sa chaise.

Vidéo - Coup de sang de Medvedev, qui s'en prend à un ramasseur de balles

01:19
" Sachez-le tous, quand vous vous coucherez, que si j'ai gagné c'est grâce à vous"

Mais Medvedev, qui avait pourtant tempéré son caractère sanguin ces derniers mois, a paradoxalement semblé se nourrir de ce contexte. C'est d'ailleurs ce qu'il a dit au public qui l'a hué copieusement à la fin du match. "C'est votre énergie qui m'a fait gagner. Sachez-le tous, quand vous vous coucherez, que si j'ai gagné c'est grâce à vous", a-t-il lancé au public qui le sifflait. "Plus vous me sifflez, plus vous me donnez de l'énergie pour les cinq prochains matches !", (il lui en reste maximum quatre dans le tournoi, NDLR) a-t-il encore lancé avant de quitter le court sans même répondre aux questions pour le public de l'enceinte comme c'est devenu l'usage.

Dans la grande tradition des nights sessions mouvementées, Daniil Medvedev est peut-être en train de devenir le nouvel ennemi public numéro un à Flushing Meadows, mais pas sûr que cela lui déplaise. Toujours est-il que le voilà en huitièmes de finale après avoir signé sa 18e victoire en 20 matches depuis Wimbledon. Pour une place en quarts, contre le vainqueur du duel Djokovic - Wawrinka, le protégé de Gilles Cervara affrontera l'Allemand Daniel Koepfer, 118e et issu des qualifications. Il peut s'attendre à un accueil chaleureux...

Daniil Medvedev, en mode doigt d'honneur discret

Daniil Medvedev, en mode doigt d'honneur discretGetty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0