Une défaite et une polémique. Non content de s'infliger un suicide tennistique en s'inclinant en cinq sets contre Aljaz Bedene (après avoir pourtant mené deux manches à rien, eu trois balles de match sur son service dans le 4e set et mené 4-1 dans le 5e), Benoît Paire a ajouté un esclandre à sa sortie. Le Français a refusé de serrer la main de son adversaire, ce qui lui a valu de quitter le court numéro 6 sous les huées du public.
L'Avignonais a expliqué son refus de saluer son bourreau par le fait d'avoir été "insulté" pendant le match par son adversaire. "Quand une personne m'insulte dans sa serviette au changement de côté à un set zéro, 6-5 quand je viens de le breaker, que l'arbitre lui dit 'tu n'as pas le droit de lui parler' et que lui il me parle, il me parle, il me parle... je pense qu'à un moment donné il faut mettre des sanctions", a expliqué Paire.
US Open
Improbable et inoubliable
14/09/2020 À 10:24

Direction les boîtes de nuit

"Je pense que des Bedene ça mérite aussi très cher", a-t-il ajouté en référence à Nick Kyrgios qui a écopé récemment d'une amende record de 113.000 dollars pour son comportement sur le court. "A un moment donné, quand le mec me parle dans sa serviette juste au changement de côté quand je vais servir pour le set, je trouve ça irrespectueux, ça ne se fait pas, ce n'est pas dans les règles du sport", a poursuivi le Français.
"Moi je peux m'énerver contre moi-même, c'est bien. Mais que lui me parle comme ça, non. Il reste chez lui, il parle chez lui, il parle à ses parents, à sa mère s'il veut mais pas à moi", s'est emporté Paire en repensant à la scène. "A la fin, c'est plus facile : il gagne donc tout va bien, mais il a oublié qu'à un set à zéro et 6-5, il m'insultait dans sa serviette", a-t-il encore souligné. Après cette déconvenue, Paire a annoncé prendre du repos. "Je vais faire une ou deux semaines bien off, où on ne me verra pas sur les courts de tennis, mais plus dans les boîtes de nuit !", a-t-il assuré. "Je fais une belle année. Voilà, je vais retenir ça, je vais vite oublier ce match. Je sais comment faire pour l'oublier", a-t-il affirmé.
US Open
Thiem aimerait tellement être un "champion sous-estimé" comme Cilic…
04/09/2020 À 21:48
US Open
Allumé au filet, Davidovich Fokina s'en sort d'un réflexe magnifique
04/09/2020 À 17:27