Getty Images

Paire refuse de serrer la main de Bedene : "Le mec m’a insulté dans sa serviette"

Paire refuse de serrer la main de Bedene : "Le mec m’a insulté dans sa serviette"
Par Eurosport

Le 29/08/2019 à 23:36Mis à jour Le 29/08/2019 à 23:58

US OPEN - Jeudi, Aljaž Bedene a éliminé Benoît Paire au 2e tour. Sur la balle de match, le Français a refusé de serrer la main de son adversaire pour filer directement au vestiaire. Une attitude dûe, selon lui, à des insultes reçues de la part du Slovène dans le deuxième set.

Benoît Paire a un sacré caractère et il l’a encore montré… à ses dépens. Jeudi, l’Avignonnais, pourtant en position idéale après avoir remporté les deux premiers sets, a cédé au bout du tie-break décisif en cinq manches (4-6, 6-7, 6-2, 7-5, 7-6) un match qu’il n’aurait jamais dû perdre au 2e tour de l’US Open contre Aljaz Bedene. Forcément frustré et touché par le dénouement de la partie, le Français s’est alors fait remarquer en quittant le court au pas de charge en zappant la poignée de main avec son adversaire (mais pas celle avec l’arbitre). Un comportement peu apprécié par le public américain qui l’a hué.

Vidéo - Huées pour Paire après avoir zappé la poignée de main avec son adversaire

01:45

Mais Paire s’en est expliqué en conférence de presse. "Le mec (Bedene, ndlr) m’a insulté dans sa serviette au changement de côté à 6-5 au deuxième set. L’arbitre lui a fait la remarque, ça ne se fait pas", a-t-il déclaré. Quelques secondes après l’incident alors qu’il servait pour mener deux sets à rien, l’Avignonnais a laissé échapper sa frustration et sa colère. "Pourquoi il parle, lui ? Il peut pas fermer sa g***** !", s’est-il exclamé en français.

Vidéo - Le départ de l'embrouille Paire-Bedene ? De prétendues insultes au changement de côté

01:26


Après le dernier point, Paire a répondu aux insultes (supposées) de son adversaire par un manque de respect flagrant en refusant de lui serrer la main. "La tournée a été dure et longue mais je sais comment oublier ce match. Je vais bien couper 15 jours. Vous ne me verrez pas sur un court, plutôt en boîte de nuit", a-t-il lancé aux journalistes, dans son style caractéristique. Mais l’incident est encore chaud dans sa tête puisqu’il a publié un message sur son compte Instagram, réclamant implicitement des sanctions de l’ITF (Fédération internationale de tennis) à l’encontre de Bedene.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0