La patronne du circuit WTA, c'est Iga ! En finale de l'US Open, Iga Swiatek a réussi à maîtriser tous les éléments : ses nerfs, la pression de l'événement, mais aussi le jeu tout en touché d'Ons Jabeur. Revenue de très loin dans ce match, la Tunisienne a bien failli faire tourner la partie, mais elle a commis quelques fautes directes fatales dans le tie break (6-2, 7-6). Swiatek s'offre son 3e titre du Grand Chelem, le 2e cette année après Roland-Garros. Et la Polonaise, n°1 mondiale incontestée, s'impose encore un peu plus comme l'indéniable boss du circuit.
Un dernier coup droit de Jabeur qui s'est envolé au-delà de la ligne de fond de court. Et Iga Swiatek a pu s'écrouler au sol, vaincue par l'émotion. Après 1h51 de match, la Polonaise a triomphé à l'US Open, décrochant son deuxième titre du Grand Chelem de l'année après Roland-Garros.
WTA Finals
"Elle s'adapte à tout et à tout le monde" : Swiatek, ce caméléon
06/11/2022 À 11:06

Swiatek peut exulter : la balle de match qui l’a sacrée

Swiatek, une démonstration puis le mode gestion

Une victoire en deux sets qui pourrait sembler presque sans histoire. Et pourtant, le match a offert son lot d'émotions lors d'un deuxième set assez dingue. Car le premier, lui, fut presque une formalité. La Polonaise a démarré le match tambour battant. Hyper agressive en retour, percutante en coup droit, solide en défense : elle a effectué une véritable démonstration.
Pendant un set et demi, Iga Swiatek a donc récité son tennis explosif, dominant de la tête et des épaules une Ons Jabeur qui semblait dépassée par l'événement. Quand la n°1 mondiale s'est procurée des balles pour mener 4-0 dans la 2e manche, la messe semblait dite.
Mais la Tunisienne ne va pas devenir sa dauphine au classement (elle est actuellement 5e à la WTA sera 2e ce lundi) par hasard. Serait-ce son expérience récente en finale de Wimbledon, il y a quelques semaines, qui l'a aidée à lâcher ses coups ? Toujours est-il que la joueuse, qui pouvait devenir la première Africaine à remporter un Grand Chelem, n'a rien lâché et a grignoté son retard.

La seconde manche de la peur

Dos au mur, elle a retrouvé son meilleur tennis, celui fait de prises de balles précoces, de variations et de contres supersoniques. Suffisant pour instaurer le doute dans la tête de Swiatek... et même pour obtenir des balles de 5-4 service à suivre. Le curseur s'était donc élevé d'un cran, la finale devenait superbe. Jabeur prenait les risques, Swiatek faisait le dos rond. Mais la n°1, aussi, n'a rien lâché. Et surtout, elle a affiché un sang froid de championne alors qu'elle semblait sur le point de se retrouver embarquée dans un 3e set de tous les dangers. Elle a d'abord obligé Jabeur a sauvé une première balle de match à 6-5. La Tunisienne s'en est chargée sans broncher, s'offrant le droit de disputer un tie-break.
Mais alors qu'elle semblait sur le point d'inverser la tendance, l'actuelle 5e mondiale a craqué, offrant beaucoup trop de cadeaux à Swiatek qui n'en demandait pas tant. Rattrapée par l'enjeu ? Tout simplement dominée par une adversaire un tout petit peu plus forte ? Sans doute un peu des deux. Les statistiques confirment en tous cas la tension présente tout au long du match : les deux joueuses ont fini avec un ratio coups gagnants / fautes directes clairement négatif (19/30 pour Swiatek, 14/33 pour Jabeur).
La dernière faute directe fut celle de trop pour la Tunisienne. Épatante lors des tours précédents, elle s'incline une nouvelle fois en finale, quelques semaines après celle de Wimbledon. Pour Swiatek en revanche, les finales se suivent et se ressemblent : sur les 10e dernières, elle a remporté.. 10 titres. Pur terrienne de base, elle a prouvé à New York qu'elle pouvait gagner les plus grands titres sur toutes les surfaces. À seulement 21 ans, la voilà déjà avec 3 titres du Grand Chelem, un statut de patronne incontestée et une sacrée avance au classement WTA. Et ce n'est sans doute que le début.

Iga Swiatek savoure son sacre à l'US Open 2022

Crédit: Getty Images

WTA Finals
Garcia, déjà la tête au "quart" : "Ce sera un grand défi"
04/11/2022 À 08:31
WTA Finals
Débordée par Swiatek, Garcia reste en lice pour le dernier carré
03/11/2022 À 23:55