Tranquille, en douceur, mais toujours avec une petite douleur. Après sept mois d’absence, Rafael Nadal a renoué avec la compétition mardi soir à Viña del Mar, au Chili, en double. Mais, vainqueur avec l’Argentin Juan Monaco de la paire tchèque Frantisek-Cermak-Lukas Dlouhy (6-3, 6-2), le désormais numéro cinq mondial ne peut pas dire que sa blessure est derrière lui.
L’essentiel était de retrouver de bonnes sensations avant le simple prévu ce mercredi face au qualifié argentin Federico Delbonis, et commencer à oublier sa vilaine blessure au genou qui l’a tenu éloigné des terrains depuis le dernier Wimbledon. Pas évident, car l’Espagnol souffre encore. "Les médecins me disent que mon genou va bien, donc je n’ai pas peur de me le casser, même si ça me fait encore mal, a-t-il indiqué à l’issue de cette victoire, relaie ABC. Mais si ça fait mal, eh bien c’est comme ça. Je dois le supporter même si je ne pourrai pas toujours être à 100%."
"Ça fait mal, eh bien c’est comme ça"
ATP Vina del Mar
Nadal : "J'avais dit que le résultat n'était pas le plus important"
11/02/2013 À 10:15
Pour autant, le septuple vainqueur de Roland-Garros affirme qu’il n’a pas perdu ses sensations. "Je me sens bien, je ne trouve pas que je joue mal. L’important, c’est comment je me sens physiquement, en particulier au niveau du genou", poursuit-il. L’heure en est tout de même aux réjouissances. "Première victoire avec Pico (NDLR : Juan Monaco), bonne ambiance sur le cours ! Merci à tous pour votre soutien", commentait-il ensuite sur Twitter, accompagnant son "gazouillis" d’une photo de lui bras dessus bras dessous avec Juan Monaco.
Même photo sur le tweet de l’Argentin. "Je suis très content d’avoir été aux côtés de Rafael Nadal pour son retour", s’est-il enthousiasmé. Federico Delbonis, adversaire de l’ancien numéro un mondial ce mercredi, a sûrement le sourire aux lèvres lui aussi. En tout cas, il piaffe d’impatience : "Jouer contre Rafa est un gros plus. Et puis c’est lui qui doit étudier mon jeu, parce que je pense qu’il ne me connaît pas." Quitte à jouer Nadal, autant l’affronter maintenant.
ATP Vina del Mar
Retour probant de Nadal malgré une défaite en finale
11/02/2013 À 01:37
ATP Vina del Mar
Zeballos contrarie le retour de Nadal
11/02/2013 À 00:07