AFP

Benneteau a cru le faire avec Federer

Benneteau a cru le faire avec Federer
Par Eurosport

Le 29/06/2012 à 22:17Mis à jour Le 29/06/2012 à 23:21

Au lendemain du choc Rosol - Nadal, Benneteau a mené deux sets à rien face à Federer. Mais s'est incliné 4-6, 6-7, 6-2, 7-6, 6-1.

Wimbledon n'est pas passé loin d'être secoué par un deuxième séisme en deux jours. Après l'élimination de Rafael Nadal jeudi par le Tchèque Lukas Rosol, Roger Federer a failli subir pareille déconvenue face à Julien Benneteau au troisième tour vendredi. Mené deux sets zéro par le Français, le Suisse est passé à plusieurs reprises à deux points de la sortie à la fin de la quatrième manche. Il s'est finalement repris pour s'imposer en 3h34 (4-6, 6-7, 6-2, 7-6, 6-1). Une bonne idée vu que son tableau est bien dégagé. Au prochain tour, le n°3 mondial sera en effet opposé au Belge Xavier Malisse avant un éventuel quart face à l'Ouzbek Istomin ou au Russe Youzhny.

Victorieux de leur dernière confrontation, à Bercy en 2009, Julien Benneteau est entré sur le court sans complexe ce jeudi avant d'affronter Roger Federer. Peut-être inspiré par la performance de Lukas Rosol face à Rafael Nadal jeudi soir sur ce même Centre court, le Français s'est offert le luxe de breaker le premier à 4-4 dans le premier set avant d'empocher le premier set sur son service suivant. Très offensif, le Français a continué sa marche en avant dans le deuxième set en manoeuvrant parfaitement le Suisse, il est vrai un peu en dedans sur ce début de match, pour remporter le deuxième set au tie-break (7 points à 3) et se détacher deux sets à zéro.

Benneteau laisse passer sa chance

Mais dès le début de la troisième manche, Roger Federer a profité d'une nette baisse physique du Français pour réussir à inverser la tendance en prenant d'entrée le service du Bressan avant de remporter les trois jeux suivants pour mener rapidement 4-0 et conclure le set sur deux jeux de service consécutifs, remportés blancs. Le match s'est ensuite complètement équilibré et Julien Benneteau est même passé à six reprises à deux points de la victoire dans le quatrième set, mais il n'a jamais réussi à s'offrir une balle de match et c'est Federer qui a finalement remporté le tie-break 8 points à 6.

Le Français avait laissé passer sa chance et le cinquième set ne fut qu'une formalité pour le Suisse qui a rapidement fait le break à 2-1. Touché physiquement et sûrement moralement, Julien Benneteau a alors fait appel au kiné à deux reprises pour tenter de retrouver un peu plus de mobilité mais Roger Federer n'a pas relâché la pression au service avec 14 aces et 79% de points remportés derrière sa première balle sur le tout le match. Avec un deuxième break obtenu pour mener 5-1 , le Suisse a logiquement conclu sur sa mise en jeu. C'est la huitième fois de sa carrière que Roger Federer remonte un handicap de deux sets à zéro avant de s'imposer mais seulement sa deuxième victoire à Wimbledon dans ces conditions après le match contre Falla au premier tour en 2010. Le Suisse bénéficie maintenant de deux jours de repos avant d'affronter Xavier Malisse pour une place en quarts de finale, lundi.

0
0