Reuters

Wimbledon 2013 - Juan Martin Del Potro plus fort que la douleur au genou

Del Potro plus fort que la douleur
Par Eurosport

Le 03/07/2013 à 18:20Mis à jour Le 03/07/2013 à 21:46

Juan Martin Del Potro a encore été victime d'une chute spectaculaire lors de son quart face à David Ferrer. Malgré cela, l'Argentin est passé... en trois sets (6-2, 6-4, 7-6).

Tel un roseau, Juan Martin Del Potro plie mais ne rompt pas ! Alors que cette édition 2013 de Wimbledon a vu un nombre de forfaits et abandons exceptionnels pour blessure, l’Argentin, lui, ne lâche rien. La Tour de Tandil s’est tordue le genou gauche lors du troisième tour face au Slovaque Grega Zemlja, mais s’en est remis à coups d’anti-inflammatoires.

Ce mercredi en quart de finale face à David Ferrer, rebelote. Le vainqueur de l’US Open 2009 s’est fait une plus grosse frayeur. En allant chercher une balle à l’autre bout du court, l’Argentin a glissé sur la pelouse et s’est encore bloqué le genou gauche qui avait déjà été tordu deux tours plus tôt. Hurlant de douleurs, au bord des larmes, Del Potro est longtemps resté au sol. Et tout le monde a cru au pire.

Mais c’est sans compter sur l’abnégation du huitième joueur mondial. En serrant les dents, il est remonté en selle tant bien que mal et a plié le match en trois sets (6-2, 6-4, 7-6) ! "J'étais très près de l'abandon, j'avais très mal mais le docteur m'a donné une pilule magique et j'ai joué mon meilleur tennis", a même commenté l'Argentin qui joue depuis samedi dernier avec un gros bandage au genou gauche. Au final, il n’a toujours pas perdu une manche depuis le début du tournoi. Novak Djokovic, son prochain adversaire, est prévenu : même avec un genou en moins, Juan Martin Del Potro vendra chèrement sa peau.

0
0