Dans la foulée des éliminations d’Andy Murray par Grigor Dimitrov et, il y a moins de vingt-quatre heures, de Rafael Nadal par Nick Kyrgios, Novak Djokovic a été mis en difficulté par Marin Cilic. Mené deux manches à une, le Serbe s'en est finalement sorti, mercredi sur le court N.1 (6-1, 3-6, 6-7, 6-2, 6-2). Dans deux jours, le Serbe jouera sa cinquième demi-finale de suite à Londres.
Leur huitième de finale à Roland-Garros, il y a trois semaines, était bien un coup de semonce : même s’il n’avait jusque-là jamais battu Novak Djokovic en neuf affrontements, Marin Cilic a fait suffisamment de progrès ces derniers mois pour réussir à lui prendre un set - le troisième seulement en carrière - sur sa moins bonne surface, à Paris. Et cette fois, sur herbe, en quarts de finale de Wimbledon, le coup est passé près : dominé dans la première manche, le protégé de Goran Ivanisevic est parvenu à revenir dans le match, puis à en prendre les commandes à l’issue d’un jeu décisif du troisième set bien mené.
tweet Djokovic
Wimbledon
Murray n'était pas dans son assiette, Dimitrov en a profité
02/07/2014 À 14:30

Le piège de Cilic était presque parfait… Presque, seulement.

En face, Novak Djokovic n’était pas dans un grand jour, et ses difficultés à retourner la seconde balle adverse lui ont considérablement compliqué la tâche (58% de réussite en moyenne pour le Croate dans les deuxième et troisième set), tandis que Cilic affichait de son côté un plus grand réalisme sur les balles de break (2/3 contre 3/13 à Djokovic à la fin du troisième set). Dans ces conditions, le piège était presque parfait… Presque, seulement.
Tweet record Djokovic
Car Djokovic a fait le gros dos. Et quand Marin Cilic a – un peu – marqué le coup physiquement après ce troisième set long d’une heure et dix minutes, le numéro deux mondial s’est engouffré dans la brèche : double break en poche d’entrée, le cinquième set était inéluctable. Et lui aussi a débuté par un break précoce : tandis que Cilic avait de plus en plus de mal à pousser sur les jambes au service, Djokovic a passé un dernier coup d’accélérateur, réalisé un second break, et finalement conclu en 3h15 (6-1, 3-6, 6-7, 6-2, 6-2)… Pour la cinquième année de suite, Novak Djokovic jouera les demi-finales à Londres. Il y retrouvera, non pas Andy Murray pour une revanche de la finale de l’an dernier, mais bien le Bulgare Grigor Dimitrov.

Novak Djokovic soulagé après sa victoire contre Novak Djokovic, Wimbledon 2014

Crédit: AFP

Open d'Australie
Acteur ? Truqueur ? Menteur ? Et si on reconnaissait aussi les mérites de Djokovic ?
22/02/2021 À 15:46
Open d'Australie
Despotique Djokovic
21/02/2021 À 10:45