AFP

Vainqueur de Wawrinka, Del Potro est vraiment de retour

Del Potro signe son grand retour

Le 01/07/2016 à 16:57Mis à jour Le 01/07/2016 à 18:09

WIMBLEDON - Juan Martin Del Potro a signé son retour au premier plan vendredi en éliminant Stan Wawrinka en quatre sets (3-6, 6-3, 7-6, 6-3) au 2e tour. L'Argentin, longtemps éloigné du circuit pour cause de blessure, a frappé un très grand coup. Il affrontera Lucas Pouille pour une place en huitièmes de finale.

Juan Martin Del Potro n'avait plus disputé le moindre tournoi du Grand Chelem depuis l'Open d'Australie 2014. Deux années et demie sans le moindre tournoi majeur. Une plaie béante dans une carrière, surtout quand cette coupure se situe entre 25 et 27 ans, probablement les meilleures années d'un champion. Mais l'Argentin, de blessure en blessure, a galéré comme rarement. On avait fini par se demander s'il pourrait revenir. A long terme, cela reste encore à démontrer. Mais en sortant vendredi Stan Wawrinka, numéro 4 mondial, au 2e tour de Wimbledon, la Tour de Tandil a repris place dans une cour où rien ni personne n'est trop grand pour lui.

Quart de finaliste ces deux dernières années, Wawrinka avait pourtant pris les devants en remportant le premier set, dans le sillage d'une première balle impériale (89% de points gagnés derrière son premier service). Mais le Suisse s'est ensuite montré trop inconstant, à l'image de ses 48 fautes directes au total sur la rencontre, quasiment le double du total de son adversaire (25). Au fil des jeux, Del Potro a pris confiance, alternant ses habituelles grosses frappes à plat en coup droit, saupoudrées de slices de revers qui ont complètement déréglé Wawrinka.

Un quart de tableau dévasté

Le match a basculé pour de bon dans un troisième set au couteau, enlevé au tie-break (7 points à 2) par Juan Martin Del Potro. Le fil s'est alors cassé chez Wawrinka, lâché par son revers. Un dernier break dans le huitième jeu du quatrième set a fini de sceller cette rencontre. A l'heure de conclure sur sa mise en jeu, le vainqueur de l'US Open 2009 n'a jamais tremblé. Dans un quart de tableau où Dominic Thiem avait déjà disparu, tout semble possible pour l'accession au dernier carré. Y compris pour Del Potro. Demi-finaliste en 2013 lors de sa dernière participation, il peut croire en ses chances.

Au bord des larmes en quittant le court central sous les acclamations du public, l'Argentin, actuellement 165e mondial, avait du mal à mesurer ce qu'il venait d'accomplir. "Mes mains tremblent, a-t-il confié à la BBC. J'étais tellement heureux sur le court. je joue au tennis, je me sens en vie. C'est un peu ma deuxième ou ma troisième carrière qui débute". Elle continuera au prochain tour face au Français Lucas Pouille, vainqueur de l'Américain Donald Young. Mais quoi qu'il arrive, ce 1er juillet 2016 marque vraiment le retour d'un champion d'une trempe rare, qui avait beaucoup manqué au circuit.

Juan Martin Del Potro au service lors de sa rencontre du 2e tour face à Stan Wawrinka à Wimbledon 2016

Juan Martin Del Potro au service lors de sa rencontre du 2e tour face à Stan Wawrinka à Wimbledon 2016AFP

0
0