Getty Images

Konta élimine Halep en quart, Karolina Pliskova devient n°1 mondiale

Konta élimine Halep et sacre Pliskova, nouvelle reine de la WTA

Le 11/07/2017 à 19:58Mis à jour Le 11/07/2017 à 21:25

WIMBLEDON - Johanna Konta s'est qualifiée pour les demi-finales après un nouveau match renversant sur le gazon londonien. La Britannique, 7e mondiale, a réussi à battre Simona Halep (6-7, 7-6, 6-4) pour se hisser dans le dernier carré à Wimbledon pour la première fois de sa carrière. La Roumaine, elle, repart frustrée : sa défaite la prive de la place de n°1 mondiale, laissée à Karolina Pliskova.

Simona Halep est encore passée à côté de quelque chose de grand. Battue en finale de Roland-Garros il y a un mois par Jelena Ostapenko, et donc d’un premier titre du Grand Chelem, la Roumaine a cette fois manqué l’occasion de devenir la nouvelle n°1 mondiale, après sa défaite en trois sets face à la Britannique Johanna Konta (6-7(2), 7-6(5), 6-4), mardi en quart de finale de Wimbledon. La défaite d’Halep profite donc également à Karolina Pliskova, qui deviendra lundi prochain la nouvelle n°1 mondiale. Eliminée au 2e tour par Magdalena Rybarikova, la Tchèque est une bien curieuse patronne. Mais sa régularité est enfin récompensée.

Devant un public du Centre Court acquis à la cause de la native de Sydney, Simona Halep n’a pas réussi à boucler la rencontre. A une victoire de prendre le strapontin d’Angelique Kerber, qui a elle-même succédé à Serena Williams, la Roumaine a longtemps dominé ce quart de finale, grâce à sa science du jeu. Légèrement timorée à l’approche de la conclusion de la rencontre, la protégée de Darren Cahill s’est laissée submerger par la fougue de sa rivale, qui a fait fructifier le gain du jeu décisif de la deuxième manche.

Venus Williams mais aussi Virginia Wade dans le viseur

Grâce à cette superbe victoire acquise au bout d’un combat frénétique qui aura duré 2h38, Johanna Konta s’est elle qualifiée pour la première fois de sa carrière en demi-finale de Wimbledon, son tournoi national depuis sa naturalisation en 2012. Blessée au thorax avant le début du tournoi lors de son quart de finale disputé à Eastbourne, Konta a parfaitement réussi à gérer son physique pour réussir un parcours du tonnerre dans le temple du tennis, son rendez-vous le plus important de la saison. Sa victoire a été celle de la tenacité et de l’esprit d’attaque.

La 7e joueuse mondiale jouera donc une place en finale jeudi face à la très expérimentée Venus Williams, 37 ans, et cinq fois lauréate au AELTC, avant la ferme intention de mettre fin à la longue série d’insuccès du tennis féminin britannique, à sec depuis le sacre de Virginia Wade lors de l’édition 1977, celle du centenaire de l’épreuve. Quarante ans après sa compatriote, la tête de série n°6 du tournoi peut remettre la Grande-Bretagne au centre de la carte tennis chez les dames. L’enjeu sera énorme. Mais le jeu offensif et décomplexé proposé par la droitière va rendre ce duel particulièrement alléchant. N’en déplaise à Sir Andy, tout une île a les yeux rivés sur "Joko" désormais.

0
0