Eurosport

Finale de Wimbledon : Serena Williams pour l’histoire, Angelique Kerber pour la gloire

Williams pour l’histoire, Kerber pour la gloire

Le 14/07/2018 à 01:00Mis à jour Le 14/07/2018 à 02:37

WIMBLEDON – Serena Williams est en passe d’écrire une nouvelle page de l’histoire du tennis. Elle a l’opportunité de remporter son 24e tournoi du Grand Chelem, un record, samedi à Londres, dix mois seulement après avoir accouché. Mais face à elle, Angelique Kerber, déjà deux Majeurs au palmarès, espère décrocher son premier Wimbledon. Tous les ingrédients d’une belle finale sont réunis.

Le contexte

Serena Williams est à un pas d’agrémenter sa légende d’un énième exploit. Dix mois après avoir donné naissance à son premier enfant, la voilà déjà en finale d’un tournoi du Grand Chelem. Il y a quelques semaines, à Roland-Garros, ses retrouvailles avec un Majeur avaient laissé un goût d’inachevé, son parcours s’arrêtant au stade des huitièmes de finale en raison d’une blessure aux pectoraux. A Londres, l’Américaine a élevé son niveau de jeu. Si elle s’impose ce samedi sur le Centre Court, elle remportera son 24e tournoi du Grand Chelem, égalant ainsi à l’âge de 36 ans le record de Margaret Smith Court, en partie forgé en amont de l’ère Open.

Titrée sept fois en neuf finales à Wimbledon, Williams y est invaincue depuis 2014. Sa quinzaine a débuté piano, Kristina Mladenovic étant la première à la pousser au tie-break, au 3e tour. C’est en quart de finale que la reine en reconquête s'est fait sa seule frayeur, l’Italienne Camila Giorgi prenant les devants avant de s’incliner en trois sets. Une montée en puissance, plusieurs matches nettement dominés et un test passé avec brio : tous les voyants sont au vert pour la cadette des sœurs Williams.

Mais en face de Serena se dresse l’une des seules favorites du tournoi à avoir été à la hauteur de son statut. L’unique membre du Top 10 du classement WTA à avoir atteint les quarts de finale de The Championships cette année : Angelique Kerber (10e). L’Allemande a déjà connu les honneurs d’une finale sur le court central de Wimbledon, il y a deux ans, face à... Serena Williams. Vainqueur de deux tournois du Grand Chelem (Open d’Australie et US Open 2016), elle a en main suffisamment d’atouts pour ne pas faire de complexe d’infériorité. Surtout que c’est face à l’Américaine qu’elle a défloré son palmarès en Majeurs, à Melbourne.

Les face-à-face

Serena Williams mène 7-2 dans les confrontations entre les deux joueuses. Leur dernier duel remonte à la finale de Wimbledon 2016, gagnée en deux manches par l’Américaine (7-5, 6-3). Ce n’était pas leur seul affrontement sur gazon, le premier datant de 2012 : victoire de Williams 6-2, 7-5, en huitièmes des Jeux de Londres. Sur cette surface, l’avantage de Serena semble ainsi manifeste. En revanche, en finale de Grand Chelem, Angelique Kerber n’a pas à rougir, son succès lors de l’Open d’Australie 2016 (6-4, 3-6, 6-4) lui permettant d’être à hauteur en la matière (1-1).

Serena Williams présentant son trophée à Angelique Kerber - Open d'Australie 2016

Serena Williams présentant son trophée à Angelique Kerber - Open d'Australie 2016Getty Images

Leurs parcours

Serena Williams (tête de série N.25)

1er tour - Arantxa Rus : 7-5, 6-3
2e tour - Viktoriya Tomova : 6-1, 6-4
3e tour - Kristina Mladenovic : 7-5, 7-6(2)
8e de finale - Evgeniya Rodina : 6-2, 6-2
Quart de finale - Camila Giorgi : 3-6, 6-3, 6-4
Demi-finale - Julia Görges (N.13) : 6-2, 6-4

Angelique Kerber (tête de série N.11)

1er tour - Vera Zvonareva : 7-5, 6-3
2e tour - Claire Liu : 3-6, 6-2, 6-4
3e tour - Naomi Osaka (N.18) : 6-2, 6-4
8e de finale - Belinda Bencic : 6-3, 7-6(5)
Quart de finale - Daria Kasatkina (N.14) : 6-3, 7-5
Demi-finale - Jelena Ostapenko (N.12) : 6-3, 6-3

3 stats à avoir en tête

20. Serena Williams est sur une série de vingt victoires à Wimbledon. Titrée en 2015 et 2016, elle n’a pas disputé l’édition 2017 en raison de sa grossesse.

44-15. Serena Williams a réalisé 44 aces depuis le début du tournoi (seule Julia Görges fait mieux, avec 47), contre seulement 15 pour Angelique Kerber. Le service de l’Américaine pourrait faire la différence dans cette finale.

4. Si Angelique Kerber s'impose, elle remontera au pied du podium du classement WTA (4e). Serena Williams rentrerait quant à elle dans le Top 20 (19e), en cas de succès. Elle est actuellement 181e mondiale...

Serena Williams lors de sa demi-finale contre Julia Görges

Serena Williams lors de sa demi-finale contre Julia GörgesGetty Images

Elles ont dit

Serena Williams

" J'ai eu un accouchement très difficile et subi plusieurs opérations ensuite. J'ai failli ne pas m'en tirer... (Après l'accouchement), je ne pouvais même pas aller jusqu'à ma boîte aux lettres, donc ce n'est absolument pas normal pour moi d'être en finale de Wimbledon. "
" Angelique Kerber "
" Ce sera un tout autre match que celui de 2016. Elle revient d'une longue pause et j'ai évolué depuis."

Notre avis

Serena Williams n’est peut-être pas revenue à son meilleur niveau, mais elle est capable de s’imposer en le tutoyant. Et c’est ce qu’elle a fait en demi-finale. Elle est ainsi favorite de cette finale face à Angelique Kerber, qui promet une belle opposition de styles, entre les qualités de relance et de contre de l’Allemande et l’impressionnante efficacité de l’Américaine dans les filières courtes.

Williams a très souvent écrasé ses adversaires, dans sa carrière. Mais elle a aussi parfois pu compter sur un ascendant psychologique pour remporter des matches qu’elle ne dominait pas tant que cela. Face à Kerber, elle ne pourra pas tabler sur un tel scénario. L’Allemande l’a déjà battue en finale d’un tournoi du Grand Chelem et il serait étonnant de la voir passer totalement à côté. Serena Williams a face à elle une rivale de grande valeur. Cela donne encore plus de dimension à son immense défi et d'intérêt à cette finale.

Vidéo - "Kerber sera la menace numéro un de Serena à Londres"

02:23
0
0