Getty Images

Monfils, que de regrets...

Monfils, que de regrets...

Le 09/07/2018 à 19:44Mis à jour Le 09/07/2018 à 20:49

WIMBLEDON - C'est terminé pour Gaël Monfils. Le Français a subi la loi du grand serveur sud-africain Kevin Anderson en quatre manches (7-6, 7-6, 5-7, 7-6) lundi en huitièmes de finale. Le Français a cédé par trois fois en autant de jeux décisifs. C'est donc Anderson, qui n'avait encore jamais battu Monfils, qui affrontera Roger Federer en quarts de finale.

La belle quinzaine de Gael Monfils à Wimbledon s'est arrêtée net dès ce lundi. Souvent malmené, rarement spectaculaire, le 44e joueur au classement ATP n'a pas pesé assez dans son premier huitième de finale en carrière à Londres, et a fini par s'incliner en 4 sets (7-6(4), 7-6(2), 5-7, 7-6(4)) face à Kevin Anderson, dont ce sera seulement le troisième quart de finale en Grand Chelem dans sa carrière, le premier ici.

Dans ce duel entre serveurs puissants (Anderson) et adroits (Monfils), c'est le Français qui a d'abord pris le dessus, se montrant plus efficace et rapide sur ses mises en jeu. Pourtant, si on a vanté les mérites de la Monf', qui se refaisait depuis une semaine une santé sur gazon, cette surface longtemps honnie pour lui, il n'a rien perdu de son irrégularité qui le caractérise si bien. D'où ce break concédé le premier en début de match.

Pas de 3e Top 10 cette saison pour Monfils

Anderson a fait le jeu, très souvent (52 coups gagnants mais aussi 44 fautes directes), quand Monfils, plus discret (39 coups gagnants pour 28 fautes directes), s'est longtemps cantonné à jouer loin derrière sa ligne de fond. Une stratégie qui a payé un temps, mais qui s'est effondrée à chaque fin des deux premiers sets, dans le tie-break, où le Français s'est mis à craquer de manière indescriptible. En raison de son manque d'expérience à Wimbledon, lui dont c'était le premier huitième de finale ici ?

Gaël Monfils - Wimbledon 2018

Gaël Monfils - Wimbledon 2018Getty Images

Difficile d'y croire, car le Parisien connaît bien ces situations, pour avoir atteint les quarts des trois autres tournois du Grand Chelem. Il l'a prouvé en remportant le troisième set après s'être pourtant fait débreaker à 5-3, avant de voir Anderson revenir à 5 partout. Mais le 8e mondial, qui a beaucoup usé (en partant souvent à la faute) de son coup droit, avait un plan tout trouvé pour embêter Gaël Monfils, qu'il n'avait jamais battu jusqu'à ce lundi, à savoir monter au filet pour faire tourner court les échanges.

Il y est souvent arrivé, en gagnant 42 de ses 61 montées. Conjuguées à ses 20 aces, souvent placés dans les moments clés, cela ne pouvait qu'offrir la victoire en 3h29 à Anderson, qui aura laissé pas mal de force dans la bataille. Tombeur de Thiem et Cilic un peu plus tôt cette saison, Monfils a donc échoué à s'offrir une 3e victoire cette saison face à un top 10. On s'attendait à ce qu'un gros serveur se place sur la route de l'octuple champion Roger Federer dans cette édition 2018 de Wimbledon. A défaut de Marin Cilic, ce sera Kevin Anderson en quart pour le Suisse.

0
0