Getty Images

Rafael Nadal s’impose face à Alex De Minaur et se qualifie pour les huitièmes de finale de Wimbledon

Nadal poursuit son sans-faute et préserve son trône

Le 07/07/2018 à 16:21Mis à jour Le 07/07/2018 à 18:42

WIMBLEDON – Rafael Nadal n’a toujours pas perdu de set depuis le début du tournoi. Samedi, au 3e tour, il s’est imposé face à Alex De Minaur : 6-1, 6-2, 6-4 en 2h02. L’Espagnol, tête de série N.2, s'est assuré par la même occasion de rester numéro 1 du classement ATP. Il n’a en revanche pas dégagé une superbe impression. En huitième, il rencontrera Jiri Vesely, tombeur de Fabio Fognini (N.19).

Mission accomplie pour Rafael Nadal. L'Espagnol a fait le minimum syndical en se qualifiant pour la huitième fois de sa carrière en 8e de finale de Wimbledon, soit aussi bien que la saison passée. Sa victoire face à Alex De Minaur (6-1, 6-2, 6-4) ce samedi a été plutôt aisée, et permis à l'Espagnol d'être sûr de conserver sa place de numéro 1 mondial à l'issue de la quinzaine. Mais il a également eu quelques trous d'air qui incitent à la prudence.

Car Nadal n'a pas tout réussi, loin de là, en multipliant les ratés tout au long de la rencontre (19 fautes directes), surtout en coup droit. Inquiétant ? On n'ira pas jusque-là car le "taureau de Manacore" a aussi réalisé quelques coups d'éclat, certains points spectaculaires, et largement dominé cette partie ou De Minaur a mis du temps à s'affirmer. 80e mondial, le jeune (19 ans) australien est resté inconstant, comme dans le premier set où il a tenu 10 minutes sur un jeu pour empêcher Nadal de breaker, avant de s'effondrer ensuite.

18/21 au filet pour Nadal

De Minaur s'est un peu rebellé ensuite, en lâchant quelques coups surprenants, avec de bons jeux en passing mais surtout quelques retours qui ont fait lever les spectateurs du Centre Court. Mais c'est toujours Nadal qui a vogué en tête, porté par une régularité salvatrice sur sa première balle (77% de points gagnés sur celle-ci). Récemment vainqueur de son 11e titre à Roland-Garros, le Majorquin a aussi beaucoup compté sur ses points au filet, où il s'est montré particulièrement adroit (18/21), comme sur sa troisième balle de match.

Mais, déjà embêté par Kukushkin au tour précédent, Nadal n'a pas encore levé tous les doutes qui l'entourent pour son premier tournoi sur gazon de la saison. Pour ce faire, il lui faudra encore hausser son niveau de jeu et passer les premiers gros obstacles qui se présenteront à lui lors de la deuxième semaine. Il faudra attendre les quarts de finale, où pourrait se trouver Juan Martin del Potro, pour peut-être le voir se frotter à un cador. En attendant, ce sera Jiri Vesely, au prochain tour pour l'Espagnol. Le Tchèque a éliminé Fabio Fognini (N.19) ce samedi, en quatre sets (7-6, 3-6, 6-3, 6-2).

0
0