C'est la plus grosse surprise de ce début de Wimbledon millésime 2018. Annoncé comme un favori au titre, Marin Cilic prend (déjà) la porte. Opposé à l'Argentin Guido Pella, le n°5 mondial s'est incliné en cinq sets (3-6, 1-6, 6-4, 7-6(3), 7-5) en 3h12. Alors qu'il menait deux sets à zéro, Cilic a complètement perdu le fil avec l'interruption du match mercredi soir pour cause de pluie.

Wimbledon
Wawrinka, plus dure est la rechute
05/07/2018 À 12:42

La voie est libre pour Federer

C'est donc à un énorme coup de théâtre auquel a assisté le public londonien ce jeudi. Il faut dire que Cilic avait vécu un drôle de mercredi, lui qui a vu son match interrompu par deux fois. En revenant sur le court ce jeudi, il menait donc (6-3, 6-1, 3-4) en étant breaké dans le troisième set. Incapable de rattraper son retard, il a logiquement laissé filer la troisième manche. Ce qui était parfaitement inattendu, c'est la suite des évènements. Dans le quatrième set, tout semblait pourtant bien parti pour Cilic. Mais le finaliste 2017, après avoir breaké à 3-1, a tout de suite perdu son avantage dans la foulée.

Revenu à hauteur, Pella a même mené... sans parvenir à concrétiser. Il le fera toutefois au tie break (7-3) après avoir notamment enchaîné six points consécutifs. Sonné, Cilic s'est quand même battu tant bien que mal dans l'ultime set. Sans succès. Avec trois balles de break manquées dans le cinquième jeu, il ne pouvait guère espérer mieux. Malgré trois balles de matches sauvées, Cilic s'est incliné. Et il quitte Wimbledon par la petite porte. Roger Federer, qui figure dans sa partie de tableau (les deux pouvaient se recontrer en demi-finale), peut se frotter les mains.

Marin Čilić

Crédit: Getty Images

Rolex Paris Masters
Imperturbable, Humbert prend son plus beau quart
05/11/2020 À 16:15
Rolex Paris Masters
Endormi puis diminué, Auger-Aliassime cède face à Cilic
02/11/2020 À 20:09