Eurosport

Une 40e intriguante

Une 40e intriguante

Le 12/07/2019 à 11:51

WIMBLEDON – Le mois dernier, le retour du duel Federer-Nadal à Roland-Garros avait éveillé les papilles nostalgiques. Mais, au fond, l'issue du combat ne faisait guère de doutes, tant l'Espagnol, sur sa terre, était supérieur. Ce vendredi, c'est dans le jardin du Suisse que les deux rivaux vont remettre ça. Du coup, ce 40e choc s'annonce plus incertain.

Le contexte

Il avait fallu attendre huit ans pour assister aux retrouvailles parisiennes de Rafael Nadal et Roger Federer. Il en aura fallu trois de plus pour les réunir à nouveau sur le gazon anglais. Après trois finales consécutives de 2006 à 2008, l'Espagnol et le Suisse n'avaient plus croisé le fer à Wimbledon (ni même ailleurs sur gazon, d'ailleurs) depuis le mythique duel pluvieux et achevé au crépuscule en 2008.

Qui aurait imaginé, à l'issue de ce vrai "match du siècle", que, onze ans plus tard, ils seraient encore là, face-à-face, aux portes de la finale de Wimbledon, alors qu'à eux deux, ils sont désormais septuagénaires. C'est peu dire que l'eau a coulé depuis cette dernière bataille verte. Lorsqu'il était rentré sur le Centre Court ce 6 juillet 2008 pour défier celui qui était alors quintuple tenant du titre, Nadal n'avait encore jamais triomphé en Grand Chelem ailleurs qu'à Roland-Garros...

Comme toujours, leur match va fleurer bon la nostalgie, mais, contrairement à Roland-Garros, où Nadal avait survolé les débats, il est raisonnable d'espérer une rencontre d'un intérêt bien supérieur. Federer va évoluer dans son jardin, et si les différences entre le jeu sur terre et sur herbe se sont atténuées grandement et dangereusement, le Suisse dispose d'armes techniques et tactiques qu'il ne possède pas sur ocre. Il serait donc décevant que ce 40e opus ne tienne pas ses promesses, au moins dans une certaine mesure.

Vidéo - Nadal a éteint Federer en trois sets et dans le vent : les temps forts de leur demi-finale

02:59

Leur parcours

Rafael Nadal

1er tour : Yuichi Sugita (Jap) 6-1, 6-3, 6-3
2e tour : Nick Kyrgios (Aus)
3e tour : Jo-Wilfried Tsonga (Fra)
8e de finale : Joao Sousa (Por)
Quart de finale : Sam Querrey (EU) 7-5, 6-2, 6-2

Roger Federer

1er tour : Lloyd Harris (Afs) 3-6, 6-1, 6-2, 6-2
2e tour : Jay Clarke (GB) 6-1, 7-6, 6-2
3e tour : Lucas Pouille (Fra) 7-5, 6-2, 7-6
8e de finale : Matteo Berrettini (Ita) 6-1, 6-2, 6-2
Quart de finale : Kei Nishikori (Jap) 4-6, 6-1,6-4, 6-4

Roger Federer et Matteo Berrettini à Wimbledon en 2019

Roger Federer et Matteo Berrettini à Wimbledon en 2019Getty Images

Face-à-face

Ce sera vendredi le 40e acte de la rivalité qui met aux prises depuis maintenant quinze ans Roger Federer et Rafael Nadal. Net avantage encore au plus jeune des deux, qui mène 24 victoires à 15 dans leurs confrontations. Un ascendant acquis en grande partie grâce à la suprématie terrienne de l'Espagnol. 16 leurs 39 matches ont eu lieu sur terre battue et Nadal a capitalisé à fond dessus puisqu'il n'y a subi que deux défaites, à Hambourg en 2007 et Madrid en 2009.

Sur gazon, les références sont moindres, et désormais anciennes, via les trois finales de 2006, 2007 et 2008. Federer avait enlevé les deux premières et perdu la troisième. Ce sera par ailleurs leur 14e affrontement sur la scène du Grand Chelem. Et là encore, très large avantage au Majorquin, qui s'est imposé à dix reprises. Les trois seules victoires du Suisse : deux à Wimbledon, donc, et la désormais célèbre finale de l'Open d'Australie 2017.

Roger Federer et Rafael Nadal lors de la finale 2008 de Wimbledon.

Roger Federer et Rafael Nadal lors de la finale 2008 de Wimbledon.Eurosport

Ils ont dit

Rafael Nadal : "Je n'attends pas de surprises. Je m'attends juste à affronter le meilleur joueur de toute l'histoire sur cette surface et je vais devoir jouer mon meilleur tennis si je veux avoir une chance d'aller en finale. C'est tout. Il se sent bien ici. Mais moi aussi."

Roger Federer : "Vous savez tout de Rafa, et moi aussi je sais tout de lui. Le plus impressionnant, c'est la façon dont il a progressé sur cette surface. Son service est très différent de ce qu'il était. Aujourd'hui, il l'utilise pour finir les points rapidement. Ce n'était pas le cas quand je l'ai joué la première fois sur gazon. Ce n'est pas un spécialiste de terre battue, il peut faire mal à n'importe qui sur n'importe quelle surface."

Trois stats à avoir en tête

1. Le nombre de défaites subies par Federer et Nadal en demi-finale de Wimbledon. Une chacun. Le Suisse n'a été battu que par Milos Raonic, en cinq sets, en 2016. Il a reporté les onze autres, face à… onze adversaires différents : Roddick, Grosjean, Hewitt, Bjorkman, Gasquet, Safin, Haas, Djokovic, Raonic, Murray et Berdych. Nadal, lui, ne s'est incliné que l'an passé face à Djokovic. Leur bilan cumulé en demie à Londres : 16 victoires en 18 matches.

11. C'est la première fois depuis onze ans que Federer et Nadal vont s'affronter dans deux tournois du Grand Chelem consécutifs. Ce n'était plus arrivé depuis l'enchainement des deux finales de Roland-Garros et Wimbledon, en 2008. Cette fois, il s'agit donc de deux demies.

83. Rafael Nadal est presque injouable derrière sa première balle dans cette quinzaine. Le Majorquin a remporté exactement 83% des points joués sur son premier service : 210 sur 253. A titre de comparaison, Roger Federer fait… un tout petit peu moins bien : 82,4%. Le service de Nadal, cette arme toujours autant sous-estimée...

Rafael Nadal - Wimbledon 2019

Rafael Nadal - Wimbledon 2019Getty Images

Les clés

Pour gagner, Federer doit...

Se montrer opportuniste. On le sait, son ratio sur les balles de break est souvent peu flatteur, notamment contre Nadal. Il ne pourra se permettre de gâcher autant que contre Nishikori en quarts.

Être dans un très grand jour au service. Difficile d'imagine qu'il puisse s'en sortir si sa première balle est en panne. La seconde sera tout aussi importante. Jetez un œil à son taux de réussite sur second service. Ce sera un baromètre essentiel.

Pour gagner, Nadal doit...

Enfermer Federer derrière sa ligne de fond. La diagonale coup droit (de Nadal) – revers (de Federer) demeure l'Alpha et l'Omega de leur relation. Federer ne s'en était pas sorti à Paris. Si Rafa parvient à jouer long à l'échange, il neutralisera l'agressivité du Bâlois.

Servir aussi bien que depuis le début du tournoi. Y a-t-il un serveur plus efficace que l'homme des Baléares sur cette quinzaine ? Pas certain. S'il conserve ce rythme sur son engagement, la tâche de Federer s'annonce bien complexe.

Notre avis

Rien ni personne n'a donc pu les empêcher de se retrouver vendredi avec une place en finale en jeu. En chemin, Roger Federer a perdu deux sets, Rafael Nadal un, mais ils n’ont en réalité connu qu’un vrai test chacun : au deuxième tour contre Kyrgios pour l'Espagnol, en quarts face à Nishikori pour le Suisse.

Des deux, Nadal a sans doute été le plus impressionnant. Physiquement, on le sent au top et, quand c'est le cas, le battre devient une gageure. Nous ne sommes pas à Roland-Garros, Wimbledon demeure le jardin de Federer et il est bien difficile de miser contre lui ici. Pourtant, pour ce qu'ils ont montré au cours de cette quinzaine davantage que pour l'issue de leur demie parisienne, Nadal nous semble partir avec une courte avance.

Pronostic : Rafael Nadal en 5 sets

Roger Federer vs Rafael Nadal à Wimbledon

Roger Federer vs Rafael Nadal à WimbledonGetty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0