Getty Images

4h57 de lutte puis des larmes : Mahut et Roger-Vasselin ont fini par céder

4h57 de lutte puis des larmes : Mahut et Roger-Vasselin ont fini par céder
Par Eurosport

Le 13/07/2019 à 22:13Mis à jour Le 13/07/2019 à 22:37

WIMBLEDON - Après cinq sets, quatre jeux décisifs et près de cinq heures d'échanges (4h57) dans un Centre Court dont le toit a été fermé à l'entame de la dernière manche, les Français Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin se sont inclinés samedi en finale du double face aux Colombiens Juan Sebastian Cabal et Robert Farah (6-7, 7-6, 7-6, 6-7, 6-3). Ces derniers gagnent ainsi leur premier Majeur.

Si la finale du simple dames de Wimbledon avait manqué de piment, celle du double messieurs n'a pas déçu, c'est le moins que l'on puisse dire. Et malheureusement pour eux, Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin ont fini par s'incliner au terme d'une partie mémorable (6-7, 7-6, 7-6, 6-7, 6-3) de près de cinq heures face aux Colombiens Robert Farah et Juan Sebastian Cabal sur le Centre Court, samedi. Ces derniers remportent ainsi leur premier titre en Grand Chelem.

Epuisé et inconsolable, Edouard Roger-Vasselin n'a pas pu retenir ses sanglots après le dénouement. Et on ne saurait lui en vouloir. Avec son acolyte Nicolas Mahut, il est passé par toutes les émotions samedi au cours d'une finale du double d'anthologie. Les deux paires ont été continuellement au coude-à-coude, ne parvenant pas à se breaker dans les trois premiers sets conclus à chaque fois par un jeu décisif. Vainqueurs du premier, les Français ont cédé le deuxième et le troisième à leurs adversaires.

Un marathon achevé sous le toit

Et quand Farah et Cabal ont enfin pris le service des Tricolores, on pensait l'affaire entendue. C'était sous-estimer la volonté de Roger-Vasselin et Mahut qui ont su revenir dans la foulée, avant d'arracher une cinquième manche décisive au terme… d'un nouveau tie-break. Ultra-serrés, les débats avaient alors déjà duré plus de quatre heures et les organisateurs ont alors décidé de fermer le toit pour finir sous les projecteurs.

Près de vingt minutes plus tard, la partie a repris et les Colombiens ont fait une première différence grâce à un nouveau break (6-7, 7-6, 7-6, 6-7, 3-1), avant que Mahut et Roger-Vasselin ne répliquent à nouveau immédiatement (6-7, 7-6, 7-6, 6-7, 3-3). Mais c'était le chant du cygne et trois jeux plus tard, l'affaire était entendue. Dans une finale qui s'est jouée à rien, les Français auront forcément des regrets, mais ils auront aussi tout donné : malgré une balle dans l'œil, une autre sur le torse et une dernière dans le bas-ventre, Mahut s'est toujours relevé, mais les marathons au All England Club ne lui réussissent décidément pas.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0