Wimbledon, c'est encore loin, mais dans les circonstances actuelles, l'anticipation est primordiale. Seul tournoi du Grand Chelem à ne pas avoir eu lieu en 2020 (protégé par une assurance contre les pandémies) à cause du coronavirus, il sera bien au programme du calendrier tennistique cette saison (28 juin-11 juillet). Mais alors que le variant britannique du virus circule plus que jamais outre-Manche, le All England Club planche déjà sur une organisation qui s'annonce complexe et espère bien accueillir du public, sans toutefois que l'affluence soit comparable aux précédentes éditions.
Pour suivre le meilleur du tennis sur Eurosport, profitez d’une offre exceptionnelle : abonnez-vous pour seulement 0,99 euros pendant un mois
"Nos plans, dans leur majorité, se concentrent sur l'option d'un Wimbledon à jauge réduite, mais nous ne sommes pas encore en position d'exclure tout autre scénario", a indiqué le All England Club dans un communiqué. Depuis quelques mois, deux autres cas de figure sont ainsi évoqués : le huis clos ou un tournoi avec le même nombre de spectateurs qu'habituellement. Mais elles sont donc envisagées moins sérieusement à l'heure actuelle.
Wimbledon
Plus de 11 millions d'euros redistribués : Wimbledon redonne un coup de pouce aux joueurs
10/07/2020 À 13:08
Aucune estimation de l'affluence maximum espérée n'a été donnée par le tournoi. "Notre aspiration est de mettre en scène la meilleure épreuve possible - un événement sûr, qui inspire confiance - avec la santé et la sécurité de tous nos invités, équipes et compétiteur, comme plus haute priorité", a rappelé l'organisation.

Un retour de Federer, Wimbledon et Andreescu : les voeux de Dip Impact pour 2021

Wimbledon
Les stars privées de maisons individuelles : le All England Club s'adapte aussi à la pandémie
12/03/2021 À 15:00
Wimbledon
Trois scénarios envisagés dont le huis clos pour l'édition 2021
16/10/2020 À 10:08