La nouvelle ne devrait pas plaire à tout le monde. Surtout aux meilleurs joueuses et joueurs habitués au confort des maisons individuelles qu'ils louent chaque année à Wimbledon. Selon le Daily Mail, qui cite le témoignage d'un membre de l'organisation du Majeur londonien, tous les participants à la prochaine édition du tournoi du 28 juin au 11 juillet prochains devront loger à l'hôtel. Il s'agit ainsi de suivre l'exemple récent de l'Open d'Australie et créer un environnement sécurisé (ce qu'on a aussi appelé "bulle" ces derniers mois) pour limiter le risque de contamination en ces temps assombris par la pandémie mondiale de coronavirus.
Le "Big 3", Serena Williams et bien d'autres n'ont plus connu ces conditions depuis bien longtemps. L'octuple champion de Wimbledon Roger Federer, par exemple, loue même deux maisons le temps de la quinzaine, tandis qu'Andy Murray, lui, n'a qu'à rester chez lui habituellement. "Il y aura des hôtels officiels pour tous les joueurs, leurs équipes et les officiels du tournoi. Ils seront obligatoires pour participer à l'épreuve", a ainsi confirmé au quotidien britannique un porte-parole du All England Club qui devrait communiquer officiellement sur le sujet la semaine prochaine.
Wimbledon
Le All England Club envisage un tournoi à jauge réduite en 2021
04/02/2021 À 14:32
Ces contraintes peuvent étonner, alors que Wimbledon ne débutera que dans près de quatre mois. Mais en prenant cette décision, les organisateurs espèrent aussi pouvoir accueillir plus de spectateurs l'été prochain. Bien que privés de conditions optimales d'accueil pour leurs familles et pour préparer l'événement, les meilleurs devront s'y faire. A temps exceptionnel, mesures exceptionnelles. C'est à ce prix qu'ils fouleront à nouveau le mythique gazon londonien dont ils ont été privés en 2020.
Wimbledon
Trois scénarios envisagés dont le huis clos pour l'édition 2021
16/10/2020 À 10:08
Wimbledon
"Plus belle finale de l'histoire", "Roger était le meilleur" : Djokovic-Federer, un an après
13/07/2020 À 22:13