Getty Images

"Je n'ai même pas eu une opportunité..."

"Je n'ai même pas eu une opportunité..."

Le 06/07/2019 à 22:42Mis à jour Le 06/07/2019 à 22:44

WIMBLEDON – Balayé en trois petits sets par Rafael Nadal au 3e tour, Jo-Wilfried Tsonga n'aura jamais vraiment cru à l'exploit. La faute à un Espagnol impressionnant qui aura constamment étouffé le Français, sans jamais lui laisser la moindre opportunité. Ni même de regrets finalement.

"Au total, il a dû faire une faute directe, en revers, sur toute la rencontre..." Après le match, Jo-Wilfried Tsonga affichait l'air blasé et fataliste que l'on voit si souvent sur le visage des joueurs défaits par le "Big Four". Si les chiffres n'étaient pas tout à fait vrais (12), on peut comprendre le 72e mondial. Il faut dire que le Français, certes pas à son meilleur niveau, sortait d'une défaite sèche et sans appel (6-2, 6-3, 6-2) face à Rafael Nadal, au cours d'une rencontre où le Tricolore n'aura absolument rien pu faire. "Aujourd'hui (samedi), ça a été difficile parce que Nadal ne m'a rien donné, expliquait-il. Il n'y a pas grand-chose à dire, si ce n'est que je ne me sentais pas bien sur le court, à cause de son niveau de jeu".

Jo-Wilfried Tsonga à Wimbledon en 2019

Jo-Wilfried Tsonga à Wimbledon en 2019Getty Images

Stratosphérique à tous points de vue, irrésistible sur ses jeux de service (91% de points derrière sa première, seulement 10 points marqués par Tsonga), l'Espagnol a bluffé le Français. Alors même qu'il s'attendait à un énorme niveau de jeu du Majorquin. "Je ne suis pas surpris par son niveau de jeu, concédait-il. On n'est pas dans les deux ou trois meilleurs du monde par enchantement. Mais je trouve qu'il a réussi une grosse performance. J'ai essayé de trouver des solutions mais il était partout. Chaque fois que j'essayais quelque chose de nouveau, il était là aussi."

" Il a chaque fois parfaitement manœuvré à chaque fois"

Incapable de prendre en défaut l'Espagnol, Jo-Wilfried Tsonga aura réussi – involontairement et malheureusement pour lui - la performance de ne pas se créer une seule balle de break de toute la partie. "C'est une des très rares fois de ma carrière où je n'ai même pas eu une opportunité, témoignait-il après la rencontre. Il m'a clairement empêché de développer mon tennis". Son faible taux de première balle (56% seulement) n'a pas non plus aidé le Tricolore à s'offrir des points gratuits et ainsi à résister plus longtemps à l'Espagnol.

Jo-Wilfried Tsonga

Jo-Wilfried TsongaGetty Images

Mais, pour le reste, le Français n'a pas vraiment de regrets à avoir. Le Tricolore aura juste été un témoin privilégié de l'évolution du jeu de Rafael Nadal. "Je trouve qu'il frappe beaucoup plus fort qu'avant, qu'il décroche beaucoup moins de sa ligne, et qu'il est beaucoup plus agressif en revers, analysait le 72e mondial. Le fait de ne pas décrocher enlève du temps à l'adversaire, ajoutait le Français, constamment pris de vitesse. J'étais toujours en mouvement et je n'ai pas eu souvent l'occasion d'ancrer les appuis pour pouvoir frapper et diriger l'échange. Il a parfaitement manœuvré l'échange à chaque fois". Une partition quasi parfaite de l'Espagnol qui n'aura pas laissé la moindre chance au Tricolore. Ni même un seul regret. "Une seule chose à faire : serrer la main et dire bravo".

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0