Une tradition qui vole en éclats. Wimbledon s'est construit sur des spécificités, des héritages, des coutumes. Parmi eux, le sacro-saint dimanche de la première semaine, au cours duquel le tournoi faisait relâche. Ce mardi, le Grand Chelem britannique a annoncé qu'à partir de 2022, le "middle Sunday" offrira désormais une programmation de matches et que le tournoi passera donc à 14 jours. Ce jour de repos au beau milieu de la quinzaine reposait sur un accord de longue date scellé entre les organisateurs et les habitants des alentours qui souhaitaient bénéficier d'un jour de quiétude en plein cœur du grand ramdam. Un jour sans foule, sans embouteillage en somme.
Wimbledon
Deux matches sous investigation pour d'éventuels paris suspects
14/07/2021 À 14:40
Cet accord n'avait été brisé qu'à trois reprises en 1991, 1997 et 2004 à cause de conditions climatiques exceptionnelles qui avaient poussé les organisateurs à faire fi des traditions. C'est, dès lors, une autre coutume qui prendra fin en 2022, celle du Crazy Monday qui offrait, par jeu de miroir, une programmation démentielle le lundi suivant…
Wimbledon
Di Pasquale : "Barty a tellement d'armes qu'elle a un tennis génial à voir jouer"
13/07/2021 À 15:07
Wimbledon
Djokovic : "Je me considère comme le meilleur, je suis plus complet que jamais"
11/07/2021 À 20:57