Pour son adversaire, Serena Williams, c’était peut-être la dernière apparition d’une riche carrière, ponctuée de 23 titres du Grand Chelem, sur un court où elle a gagné sept fois la finale de Wimbledon. Mais pour Harmony Tan, cette grande première dans le Majeur londonien restera à jamais gravée dans sa mémoire. 115e mondiale, la Française a terrassé l'Américaine au bout d’un combat homérique, amenant un public fébrile tard dans la nuit.

"Pas du bon Nadal, mais fallait-il s'attendre à mieux après 3 ans d'absence à Londres ?"

Ce succès, le plus probant de sa carrière à 24 ans, la joueuse entraînée par Nathalie Tauziat avait du mal à en revenir, quelques instants après que Williams avait envoyé, pour la dernière fois, son coup droit dans le filet : "Je suis submergée d’émotion, a ainsi réagi Harmony Tan sur le court. C’est une superstar, quand j’étais jeune je l’ai regardée tant de fois à la télé… Donc pour mon premier Wimbledon c’est juste… 'whaouh'!", a dit la droitière dans un anglais maîtrisé, non sans une pointe d'accent français.
US Open
Magnifique archive : quand la Serena de 11 ans parlait de ses ambitions futures
HIER À 09:52
Quand j’ai vu le tirage, j’ai eu vraiment peur (rires). Parce que c’est Serena Williams, c’est une légende
Menée 4-0 dans le super tie break, breakée par deux fois dans la troisième manche après avoir vu son adversaire revenir à un set partout, Tan aurait pu s’écrouler mais elle a résisté, affichant une solidité mentale à toute épreuve : "Je suis très surprise aujourd’hui (rires)", a-t-elle réagi lorsqu’on lui a demandé si elle s’attendait à être aussi solide dans la tête. Elle peut désormais se targuer d'être une des trois joueuses à avoir fait tomber Williams dès le premier tour d'un tournoi du Grand Chelem, aux côtés d'une autre Française, Virginie Razzano.
Puis, elle a conclu en se remémorant sa réaction au moment du tirage au sort : "Quand j’ai vu le tirage, j’ai eu vraiment peur (rires). Parce que c’est Serena Williams, c’est une légende, donc je me suis demandé comment j’allais pouvoir jouer, je me disais que gagner un ou deux jeux, ce serait déjà super". Elle a fait bien plus que ça.
WTA Toronto
Serena, hilare : "Ce qui me motive ? Cette lumière, au bout du tunnel"
HIER À 17:17
WTA Toronto
Serena Williams : "J'adore jouer, mais je ne peux pas faire ça pour toujours"
09/08/2022 À 06:14