On se demande si en ce moment, il ne serait pas plus facile d'arrêter à bout de bras un TGV lancé à pleine vitesse qu'Iga Swiatek quand elle rentre sur un terrain de tennis. Pour son premier match sur gazon de la saison, la n°1 mondiale, victorieuse de Jana Fett (6-0, 6-3) pour son entrée en lice à Wimbledon, a envoyé un message clair : non, elle ne s'est pas reposée sur ses lauriers après son sacre à Roland-Garros, et non, l'herbe ne la perturbe pas plus que ça. Pas vraiment une bonne nouvelle pour ses adversaires pour la suite du tournoi…
A vrai dire, pas grand-chose ne semblait encore pouvoir perturber la joueuse polonaise ce mardi : ni la perspective d'ouvrir le bal du mardi sur le Centre Court, en lieu et place, comme le veut la tradition, de la tenante du titre Ashleigh Barty (retraitée) ; ni le vent qui soufflait assez fort sur ledit Centre Court ; ni un gros relâchement dans le 2e set qui a vu son adversaire se détacher 3-1, cinq balles de 4-1 (dont trois d'affilée) avec un double break à la clé.
WTA Cincinnati
Swiatek dans le doute, Garcia prend le quart, Raducanu au tapis
HIER À 20:46
Swiatek a puisé dans son inépuisable réservoir de confiance pour aligner les cinq jeux suivants – non sans sauver également une balle de 4-2 – et décrocher ainsi une 36e victoire consécutive, ce qui en fait d'ores et déjà la plus grande série de victoires des années 2000, devant les 35 de Venus Williams (justement en l'an 2000).
Il faut remonter à Monica Seles en 1990 pour trouver trace d'une telle série victorieuse. A l'époque, l'Américaine (alors Yougoslave) avait justement vu sa série prendre fin à Wimbledon, en quarts de finale. Iga Swiatek, qui a par ailleurs aligné un 17e "bagel" cette saison, visera la 37e lors de son 2e tour face la Néerlandaise Lesley Pattinama-Kerkhove. Pas de quoi l'effrayer, a priori.

Gauff a eu chaud, Bencic out

La victime de Swiatek en finale de Roland-Garros, Cori Gauff, a en revanche connu une entrée en matière extrêmement compliquée face à la Roumaine Elene-Gabriela Ruse, puisqu'il lui a fallu trois sets et 2h29 de jeu pour s'imposer 2-6, 6-3, 7-5.
Mais Gauff, coupable d'un manque flagrant de réalisme (4/25 balles de break transformées) a dû serrer le jeu jusqu'au bout puisqu'elle était notamment menée 4-3 (break) au 3e set. Elle a eu le mérite de s'accrocher avec les moyens du jour pour faire finalement la différence à 5-5 en breakant au terme d'un jeu marathon.

Gauff

Crédit: Getty Images

Finalement, la (petite) surprise du jour dans le tableau féminin vient jusque là de l'élimination de la tête de série n°14 Belinda Bencic, battue par la Chinoise Qiang Wang dans un match qui avait été interrompu la veille à un set partout (6-4, 5-7, 6-2). La Suissesse avait produit un bel effort pour remonter un break de retard dans le 2e set. Mais en vain…
WTA Cincinnati
Une 50e victoire en 2022 pour Swiatek, Raducanu écrase Azarenka
17/08/2022 À 21:03
WTA Toronto
Swiatek à terre, Gauff assure
11/08/2022 À 20:07