Dans quel état sera le pied gauche de Rafael Nadal le jour du 1er tour à Wimbledon ? L'intéressé lui-même ne le sait probablement pas. Mais dans son clan, l'optimisme est désormais de rigueur. Le Majorquin a ainsi fait le voyage à Londres, a débuté lundi sa dernière semaine de préparation pour le Majeur londonien (27 juin-10 juillet prochains) et a priori, rien ne vient perturber sa montée en puissance. C'est en substance ce que pense son oncle Toni, toujours très proche de lui même s'il ne l'entraîne plus, qui s'en est ouvert au journal Marca lundi.
"Rafa va bien. Je crois que ce sera l'un des favoris à Wimbledon, même si le principal reste (Novak) Djokovic et qu'il y aura aussi (Hubert) Hurkacz et Matteo (Berrettini). S'il a la chance de passer la première semaine, il deviendra très compétitif lors de la seconde", a estimé Toni Nadal, décrivant en somme l'enjeu auquel a dû faire face son neveu pendant toute sa carrière.
Wimbledon
De Groot : "Je n'avais pas imaginé que le tennis fauteuil changerait autant"
14/07/2022 À 12:35

Nadal poursuit sa reprise et s'entraîne sur herbe à Majorque

Le traitement fonctionnne bien, Rafa est assez content et nous sommes confiants
A mesure que l'herbe londonienne devient moins glissante et plus terreuse avec l'usure, le "Taureau de Manacor" peut davantage ancrer ses appuis au sol et laisser parler sa puissance. Et s'il n'a plus remporté le titre depuis 2011 au All England Club, Nadal n'était pas très loin d'y parvenir lors de ses deux dernières participations (2018 et 2019), battu à chaque fois en demi-finale par ses vieux rivaux du "Big 3" Novak Djokovic et Roger Federer. Or, le Suisse ne fait plus partie de l'équation cette année, une menace est donc d'ores et déjà écartée.
Est-ce à dire que les soucis au pied gauche de Nadal ne devraient pas l'empêcher de pratiquer son meilleur tennis ? Son oncle le pense en tout cas. "Le traitement (par radiofréquence entamé après Roland-Garros, NDLR) fonctionne bien, Rafa est assez content et nous sommes confiants dans le fait que tout va bien se passer."
Wimbledon
McEnroe : Kyrgios "aurait besoin de Sigmund Freud"
12/07/2022 À 16:28
Wimbledon
"Il n'y avait qu'un joueur pour battre Djokovic à Wimbledon : c'était Nadal"
12/07/2022 À 15:45