AFP

Stanislas Wawrinka se prend au jeu en battant Tomas Berdych en ouverture du Masters 2014

Wawrinka se prend au jeu
Par Eurosport

Le 04/11/2013 à 17:37Mis à jour Le 04/11/2013 à 17:59

Le premier match du Masters a tourné à l'avantage de Stan Wawrinka, vainqueur de Tomas Berdych en trois sets (6-3, 6-7, 6-3), pour sa première participation.

Bizutage réussi pour Stanislas Wawrinka. Présent au Masters pour la première fois de sa carrière (il est le seul débutant de cette édition 2013), le Suisse avait en plus le redoutable honneur de lancer la compétition face à Tomas Berdych. Il n'a pas flanché, s'imposant en trois sets et 2h25 (6-3, 6-7, 6-3) pour signer sa toute première victoire. Une bonne affaire pour Wawrinka, qui fait un premier pas vers les demi-finales dans ce groupe A où se trouvent également Rafael Nadal et David Ferrer, lesquels s'affronteront mardi.

Le numéro 8 mondial a connu un vrai trou d'air dans cette rencontre, lors du jeu décisif du deuxième set, enlevé 7-0 par Tomas Berdych. Mais Wawrinka, en dehors de cette grosse baisse de régime à un moment important, a globalement bien maitrisé son sujet. Il a aussi profité du manque de réalisme de son adversaire. Berdych a en effet été incapable de réussir le moindre break de toute la rencontre, malgré cinq occasions. Comme contre David Ferrer la semaine passée à Bercy, le Tchèque a raté le coche. Encore un match accroché et perdu pour lui. Il devra se montrer plus solide contre Ferrer et Nadal pour s'éviter une sortie prématurée.

A l'inverse, Wawrinka a su saisir sa chance. Dans la première comme dans la troisième manche, un seul break lui a suffi, dans la partie initiale de la manche. Il a ainsi profité des temps faibles de Berdych au service. Ce dernier a souffert sur sa seconde balle (45% de points gagnés seulement derrière elle, et pas moins de huit doubles fautes). Wawrinka est donc d'ores et déjà assuré d'empocher 200 points au classement ATP. Si tout se goupille bien pour lui, il peut espérer aller chercher Federer et… Berdych pour finir l'année à la 6e place mondiale.

0
0