Serena Williams a remis les choses au clair. Battu sèchement en phase de groupe par Simona Halep (6-0, 6-2), la numéro 1 mondiale a rendu la pareille à la Roumaine (6-3,6-0). L’Américaine a montré une hargne énorme pour s’adjuger son cinquième masters, le troisième d’affilé. Avec ce triplé, elle rentre dans l’histoire en égalant Monica Seles (1990, 1991,1992), mais reste loin des cinq succès de rang de Martina Navratilova (de 1983 à 1986). Simona Halep peut tout de même être fière de sa saison. Celle de la confirmation pour la numéro 3 mondiale qui était encore 63 e en février 2013. Elle ne pouvait tout simplement rien faire ce dimanche face à une Williams qui a pratiqué un tennis d’exception.

Serena Williams - WTA Singapour

Crédit: Panoramic

ATP Bâle
Sacré à Bâle, Federer n'en finit plus de remonter vers le sommet
26/10/2014 À 14:39

L’Américaine était en mission ce dimanche. Elle devait laver l’affront subi quelques jours plus tôt face à Simona Halep. 6-2, 6-0, Serena Williams n’avait plus connu pareille déconvenue depuis 1998 ! La Roumaine a tenté de reproduire le même schéma tactique de sa victoire : "La faire beaucoup bouger pour m’ouvrir le court". Mais il y a un fossé entre un match de groupe et une finale de Masters. La différence se nomme expérience. Et à ce petit jeu, l’Américaine a dix ans d’avance sur son adversaire. Elle disputait sa septième finale au Masters, alors que ce n’était que la première participation au tournoi pour Halep. Dans un premier set où les breaks se sont enchainés, la numéro un mondiale a su profiter des  nombreuses occasions manquées de la Roumaine pour conclure une manche où les deux joueuses ont fait preuve de carences sur leurs mises en jeu (6-4).

Voir le tweet

Très expressive sur le court, Serena Williams s’est ensuite complétement lâchée faisant exploser Simona Halep."Je me suis dit Serena, tu n'as rien à perdre. 'Détends-toi !' et là je me suis relâchée et j'ai commencé à mieux jouer et à réussir mes coups", affirmera-t-elle aprèrs la rencontre. Toutes ses tentatives sont restées dans le court et chaque point a été une véritable souffrance pour son adversaire. Dans ce contexte, la Roumaine n’a même pas tenté de faire opposition tant elle avait une joueuse déchainée en face d’elle. 6-0 sans contestation possible. Un succès forcemment surprenant pour Serena Williams, blessé à Pekin et pas dans sa meilleure forme depuis le début de la semaine : "Je ne m'attendais pas à ça. Je viens de reprendre l'entraînement à cause de mes douleurs au genou à Pékin, je n'étais même pas sûre de pouvoir jouer ici"

Halep, elle, ne disputait que sa première finale de Masters, à 23 ans. A elle de prendre le maximum d’expérience de ce genre de rencontre pour un jour espérer atteindre le niveau de "Queen Williams". L’Américaine confirme sa domination sur le circuit cette saison, qu’elle conclura en tête pour la quatrième fois de sa carrière après 2002, 2009 et 2013.

Simona Halep - WTA Singapour

Crédit: AFP

Masters Paris-Bercy
Tsonga a "une grosse envie de jouer"
24/10/2014 À 20:06
ATP Bâle
Nadal met un terme à sa saison sur un vendredi noir
24/10/2014 À 18:42