Getty Images

Battue en finale par Garbiñe Muguruza (6-1, 6-0), Simona Halep ne sera pas N.1 mondiale

Ecrasée par Muguruza, Halep passe à nouveau à côté du trône

Le 20/08/2017 à 21:06Mis à jour Le 21/08/2017 à 01:42

WTA PREMIER CINCINNATI - Simona Halep est encore passée à côté de la place de N.1 mondiale. Ecrasée en finale du tournoi en deux petits sets par Garbiñe Muguruza (6-1, 6-0), dimanche aux Etats-Unis, la Roumaine ne deviendra pas la nouvelle patronne du circuit WTA lundi. Impériale, Muguruza a, elle, ajouté un deuxième titre à sa saison après Wimbledon.

Simona Halep n'y arrive pas. Alors qu'une troisième occasion de devenir N.1 mondial s'était présentée à elle à Cincinnati cette semaine, la Roumaine est complètement passée au travers de sa finale, dimanche dans l'Ohio. Ecrasée en deux petites manches (6-1, 6-0) par une excellente Garbiñe Muguruza, la N.2 mondiale n'a même pas caressé le moindre petit espoir de devenir la nouvelle patronne du circuit WTA. Au prochain classement qui sera publié lundi matin, la joueuse de Constanța va se retrouver à seulement 5 petits points de Karolina Pliskova, fragile patronne (6385 points contre 6390). Ce sera le plus petit écart entre une N.1 et sa dauphine depuis le 19 octobre 2009.

C'est toute la complexité de ce défi. Au niveau lors de ses deux premières opportunités, en finale de Roland-Garros et en quart de finale de Wimbledon où elle avait perdu de gros combats en trois manches face à Jelena Ostapenko et Johanna Konta, la Roumaine a cette fois complètement implosé. Battue dans les duels en fond de court, déréglée au service, et auteur d'un trop grand nombre de fautes directes (20 contre 15 à sa rivale), Halep a offert un festival de non-tennis au public de Cincinnati. Un véritable trou noir. A sens unique, cette finale n'a d'ailleurs duré que 56 minutes. Halep n'y a inscrit qu'un maigre petit jeu.

Après Wimbledon, Muguruza à l'US Open dans le viseur

En face, Muguruza a, elle, sorti une grosse finale à l'exact opposé de ce qu'a pu proposer Halep.Très forte dans les rallyes, la tête de série N.4 y a ajouté un soupçon d'esprit offensif en allant chercher les points au filet aussi souvent que possible. Son autre arme de la soirée a été le service. C'est d'ailleurs grâce à lui et une solidité mentale à toute épreuve qu'elle a réussi à sauver son engagement à 3-0 dans la deuxième manche, la seule fois de la finale où Halep est allée la secouer en retour. Très solide, l'Ibère a sauvé les trois seules balles de debreak concédées lors de cette rencontre. Même le "climax" de cette finale a accouché d'une souris.

Aérienne cette semaine dans l'Ohio, Muguruza continue son été de rêve. Un gros mois après son succès à Wimbledon, la native de Caracas a ajouté un deuxième titre à une saison 2017 pour le moment coupée en deux après six premiers mois marqués par des soucis physiques et une méforme chronique. La voilà avec le statut de favorite pour le prochain US Open (28 août - 10 septembre). La suite, ce sera la place de N.1 mondiale. Voilà "Garbi" à seulement 530 points du trône. Une opportunité inespérée il y a encore quelques mois.

Garbine Muguruza à Cincinnati

Garbine Muguruza à CincinnatiGetty Images

0
0