Quand elles bataillaient pour s'extirper des qualifications il y a quelques jours, Viktorija Golubic et Clara Tauson ne se doutaient sûrement pas qu'elles se retrouveraient en finale du grand tableau à Lyon. Et pourtant, c'est ce qui arrivera dimanche. Après avoir déjà sèchement sorti Caroline Garcia dans la semaine, la Suissesse a enfilé à nouveau son costume de coupeuse de têtes en venant à bout d'une autre Française, Fiona Ferro, tête de série numéro 2, en trois manches (4-6, 6-0, 7-6) et quasiment deux heures et demie de jeu (2h26 exactement). Un peu plus tôt dans la journée, Tauson s'était elle montrée plus expéditive dans la première demi-finale face à Paula Badosa (7-5, 6-1).
Il s'agira ainsi de la première finale entre deux qualifiées sur le circuit depuis l'Open du Japon 2017 (entre Zarina Diyas et Miyu Kato à l'époque). Mais Ferro pourra avoir des regrets, elle qui a mené d'un set, puis d'un break dans la manche décisive (4-6, 6-0, 1-3), avant que ses nerfs ne lui jouent un vilain tour dans un ultime tie-break au cours duquel elle a accumulé les fautes.
WTA Lyon
A 18 ans, Tauson ouvre déjà son palmarès
07/03/2021 À 16:59

Les changements de rythme de Golubic ont fini par payer

Il faut dire que Golubic aura tout entrepris pour faire disjoncter la Française. Son jeu, tout en variations, notamment grâce à son revers à une main qu'elle frappe tout aussi bien à plat qu'en slice, a constamment obligé Ferro à s'adapter au rythme adverse. Bien que plus puissante, elle a donc perdu une énergie considérable pour rester concentrée constamment et faire des efforts auxquels elle n'est pas habituée. Déjà irrégulière tout au long de la semaine, elle a ainsi complètement lâché la deuxième manche avant de reprendre le fil de la partie grâce à une série de coups gagnants, notamment le long de la ligne en revers.
Mais la qualité de la défense adverse a continué à lui poser des problèmes, tout comme les changements de cadence brutaux d'une Golubic dont le revers croisé est une petite merveille. Trop tendue dans le jeu décisif final, Ferro a laissé son adversaire prendre les commandes et n'a pas pu renverser la tendance. Cinq ans après sa dernière finale, la Suissesse, 130e mondiale, va tenter d'accrocher un 2e titre depuis ses débuts professionnels sur le circuit WTA. Mais de l'autre côté du filet, Clara Tauson, et ses 18 ans, compte bien ouvrir son palmarès.
Open d'Australie
L'obstacle Swiatek était trop haut pour Ferro
12/02/2021 À 12:18
Roland-Garros
Féroce, Ferro passe en force
03/10/2020 À 16:05