Venus dépose Bartoli

Venus dépose Bartoli
Par Eurosport

Le 31/03/2010 à 23:08Mis à jour

Venus Williams est bel et bien la joueuse en forme du moment. L'Américaine s'est qualifiée pour sa 4e finale à Miami en dominant Marion Bartoli 6-3, 6-4 en demi-finale. La triple vainqueur en Floride (après 1998, 99 et 2001) décroche son 19e succès en 20 matches cette saison, son 15e de suite.

WTA MIAMI - Demi-finale

Venus Williams (USA/N.3) bat Marion Bartoli (FRA/N.13) 6-3, 6-4. Prochaine adversaire: Clijsters
Kim Clijsters (BEL/N.14) bat Justine Henin (BEL/WC) 6-2, 6-7 (3/7), 7-6 (8/6)

Marion Bartoli n'avait pas perdu un set à Miami cette saison avant de croiser Venus Williams. Et c'est finalement sans en empocher un qu'elle quitte la compétition. La Française a été dominée en demi-finale du tournoi floridien par une Américaine en pleine confiance, qui vient d'aligner une 15e victoire dans la foulée de ses titres à Dubai et Acapulco. Sur cette saison, elle n'a même perdu qu'un seul match en 20 rencontres (1/4 de finale à Melbourne face à Li Na). La 5e joueuse mondiale a eu besoin de 1h30 de jeu pour se qualifier pour sa 4e finale en Floride après celles de 1998, 99 et 2001, toutes remportées. Elle attend désormais Kim Clijsters, la vainqueur du choc belge face à Justine Henin, pour tenter d'y décrocher son 4e trophée et revenir à une longueur des 5 titres de sa soeur Serena (2002-03-04, 2007-08) ou encore de Steffi Graf (1987-88, 1994-95-96).

Pour sa première demi-finale à Miami, la Française n'a pas su profiter des nombreuses largesses de l'aînée des soeurs Williams, qui n'est pas apparue à son meilleur niveau, avec un service fragile par moments (4 aces, 4 doubles fautes, 58% de premiers services) et une multitude de fautes directes (28, compensée par une belle présence au filet. Plus propre dans le jeu que Venus, Bartoli a su offrir une belle opposition à l'ancienne N.1 mondiale, qui a semblé parfois surprise par la résistance et la pugnacité de la 15e mondiale. Mais ses sept doubles fautes, ainsi que sa faible réussite sur seconde balles (28% contre 54% pour Venus) lui ont coûté cher.

19 sur 20 pour Venus

A l'image du 6e jeu du premier set : après avoir récupéré un break vite concédé, elle a quasiment offert son jeu de service suivant, commettant quatre doubles fautes, dont trois d'affilée, pour être menée 4-2. "Venus m'a fait mal jouer au premier set, elle frappe très fort dans la balle et c'est difficile d'avoir du rythme contre elle. Mais je suis contente de mon rebond dans le deuxième set, d'avoir produit un niveau de jeu très élevé, c'est ce que je vais retenir. Cela s'est joué à très peu de choses sur le deuxième set, si j'avais pu entamer le match à ce niveau là, ça aurait été différent. Une demi-finale ici, dans un tournoi très élevé, c'est un super résultat. Les autres demi-finalistes étaient quand même des vainqueurs en Grand Chelem."

Après le gain de la première manche (6-3), Venus Williams a continué à faire de nombreuses fautes directes, avec de grandes faiblesses en revers, que Bartoli tentait de pilonner, souvent avec succès. Elle parvenait ainsi à prendre le service de l'Américaine sur un jeu blanc pour mener 3-1, mais l'Américaine ne s'en laissait pas compter, débreakant dans la foulée. "Au deuxième set, elle a très bien joué quelques points importants, peut-être avec un petit peu de réussite", soulignait la Française. Toujours bien en jambes et avec un service retrouvé, Bartoli parvenait à sauver une balle de break pour mener 4-3. Mais Venus faisait de même au jeu suivant, écartant une balle chaude qui aurait permis à Bartoli de servir pour le 2e set sur un service gagnant plein d'autorité (4-4). La N.1 tricolore accusait le coup dans le jeu suivant en concédant son service à une Américaine qui avait subitement décidé de passer la vitesse supérieure. Comme quoi, avec de la confiance, tout est possible.

0
0