Pas trop surprise par la facilité avec laquelle vous avez gagné la finale ?
Iga SWIATEK : C'est vrai, je ne sais pas ce que Karolina a dit de son match, mais j'ai senti dès le début qu'elle était peut-être un peu nerveuse. J'ai voulu en profiter et c'est pour ça que j'allais vite, au début. Mais ce n'est pas facile, car vous êtes toujours à vous dire que votre adversaire va se mettre à mieux jouer et changer de tactique.
A chaque pause, je me me mettais dans la tête que je recommençais le match depuis le début. Je l'ai fait si bien que je ne savais même pas qu'il y avait eu 6-0 au premier set, c'était plutôt drôle, je ne savais même pas le score. Mentalement, j'étais en grande forme. Je me suis juste concentrée sur moi-même, et ça a fonctionné. Il y a eu deux phases dans mon tournoi parce que le début a vraiment été très difficile, mais je me suis sentie mieux jour après jour.
Indian Wells
Swiatek déroule, Svitolina galère, Fernandez brille
10/10/2021 À 19:53
Vous vous dites en forme mentalement, quelle est l'importance de la psychologue qui vous suit sur le circuit ?
I.S. : On fait beaucoup de choses, de l'entrainement mental, qu'on met en oeuvre à l'entraînement et que j'essaie aussi de pratiquer pendant les matches. C'est bien d'avoir ce genre de personnes dans une équipe. J'ai toujours été ouverte à travailler avec des psychologues, parce c'est un domaine que je voulais améliorer. Tout le monde peut avoir de bons coups droits, de bons revers et être bien physiquement, mais le champion sera celui qui est le plus fort mentalement. Quand j'ai commencé à travailler avec Daria (Abramowicz), j'ai été assez surprise qu'elle veuille voyager et faire partie à 100% de l'équipe, parce qu'en général je travaillais avec d'autres personnes une fois par semaine ou quelque chose comme ça. Elle fait un excellent travail et j'ai l'impression que je peux lui faire totalement confiance.
Lundi, vous serez dans le Top 10 du classement mondial, qu'est-ce que cela représente pour vous ?
I.S. : C'est assez fou, je suis vraiment fière de moi, c'était vraiment un objectif d'être régulière. Je sens que je fais d'énormes progrès dans ce domaine. C'est une fierté d'avoir ce Top 10 sur mon CV parce que j'ai toujours voulu ça. Maintenant, l'objectif c'est d'y rester et de continuer à progresser.

Iga Swiatek avec son trophée à Rome.

Crédit: Getty Images

alu/bm
US Open
Sakkari a éteint Pliskova
09/09/2021 À 00:44
WTA Montréal
Pliskova s'offre (encore) Sabalenka, Giorgi poursuit sa folle semaine en finale
14/08/2021 À 18:55