Getty Images

Stanford : Muguruza sèchement battue par Keys, finale 100% américaine

Muguruza descend de son nuage
Par AFP

Le 06/08/2017 à 09:48Mis à jour Le 06/08/2017 à 10:28

WTA STANFORD - En pleine bourre après son sacre à Wimbledon, Garbine Muguruza a été brutalement stoppée en demi-finales à Stanford, samedi. L'Espagnole n'a pu prendre que cinq petits jeux à Madison Keys.

La lauréate espagnole de Wimbledon Garbine Muguruza (4e mondiale) a été surprise samedi en demi-finales du tournoi sur dur de Stanford par l'Américaine Madison Keys (21e), 6-3, 6-2, celle ci rejoignant en finale sa compatriote Coco Vandeweghe.

Invaincue depuis neuf matches grâce à son succès sur le gazon londonien, et peu contrariée depuis son entrée en lice, Muguruza a été balayée en 57 minutes après avoir pourtant fait un break dans chacune des deux manches avant que son adversaire ne trouve la clé.

"Elle a bien servi aujourd'hui, je pense qu'elle a bien joué. Et j'ai fait quelques erreurs dans les moments importants", a réagi Muguruza, tête de série N.1, tout de même satisfaite d'un "excellent début à ma tournée américaine". "Je suis vraiment contente d'avoir su rester calme alors que j'ai été breakée d'entrée à chaque set", s'est réjouie l'Américaine de 22 ans, longtemps gênée par une blessure à un poignet cette saison. "Ce tournoi me fait me sentir tellement bien, cette année a été rude", a-t-elle ajouté.

Dans la seconde demi-finale, 100% américaine, la 24e mondiale et quart-de-finaliste à Wimbledon Coco Vandeweghe a facilement disposé de la jeune Catherine Bellis (18 ans, 44e), 6-3, 6-1. Vandeweghe jouera sa seconde finale à Stanford après un échec en 2012 face à Serena Williams, et visera son 1er titre de la saison, son 3e sur le circuit, comme Keys. Il s'agira de la première confrontation entre les deux Américaines.

0
0