La saison de la confirmation ne démarre pas sous les meilleurs auspices, c'est un euphémisme. Alors qu'elle retrouvait la compétition mardi, la championne de l'US Open Emma Raducanu n'a pas vu le jour au 1er tour du tournoi de Sydney. La Britannique de 19 ans a vécu un cauchemar, évitant de justesse le "double bagel" en sauvant un jeu (6-0, 6-1) lors des 56 petites minutes de match entre les deux joueuses. Elle entamera donc l'Open d'Australie sans avoir gagné le moindre match.
US Open
Cornet éteint Raducanu
31/08/2022 À 01:22
Elle a préféré en sourire. Totalement dépassée par la puissance de son adversaire, Emma Raducanu a presque célébré le gain de son premier (et dernier jeu) comme une victoire. Il faut dire qu'elle avait perdu les 9 précédents (menée donc 6-0, 3-0) et que la perspective du 6-0, 6-0 se rapprochait dangereusement. Face à Elena Rybakina, la Britannique s'est vite retrouvée sans solution, totalement étouffée par le poids et la longueur de la balle adverse. Une statistique résume son calvaire : elle n'a remporté que deus petits points derrière sa seconde balle de service, soit 13 % de réussite, un pourcentage famélique.

Muraille au filet, gifle sur passing, retour cinglant : le top 5 de Raducanu à l'US Open

Une préparation tronquée par le Covid-19

Et même en passant sa première, Raducanu n'a pu gagner qu'un point sur deux. Tout s'est mal enchaîné pour elle à partir du moment où elle n'a pas pu tenir son premier engagement alors qu'elle menait 40/15. Totalement dépassée par les événements, elle n'a pas obtenu la moindre balle de break.
Cette performance ne sera donc pas de nature à la mettre en confiance alors qu'elle est attendue au tournant à l'Open d'Australie. Il faut dire que sa préparation pour le premier Majeur de l'année a été perturbée par le coronavirus en décembre, à tel point qu'elle avait dû renoncer à s'aligner à Melbourne la semaine dernière. Il lui reste quelques jours pour travailler à l'entraînement et se rassurer pour éviter une déconvenue précoce, elle qui reste sur un triomphe retentissant en Grand Chelem à Flushing.
US Open
Paire envisage la longue pause : "Je n'ai même plus envie de m'énerver sur un terrain"
30/08/2022 À 22:00
US Open
La sensation Burel !
30/08/2022 À 19:31