Michel Desjoyeaux (Foncia) avait fait le choix de contourner l'anticyclone des Açores par le sud. Force est de constater qu'après cinq jours de course, le double vainqueur du Vendée Globe n'a pas choisi la meilleure option.

"Ce n'est pas là qu'il fallait être manifestement, a déclaré Desjoyeaux, sans doute le marin français le plus titré. J'en suis maintenant convaincu. J'ai perdu pas mal de temps dans le contournement de l'anticyclone (des Açores). Plus que je ne pensais. Devant nous (ndlr: sur la route sud), ça ne veut pas s'ouvrir, ça se complique même. C'est là-haut (au nord des Açores) que ça passera, c'est maintenant une certitude", a-t-il conclu.

Route du rhum
5e jour : déclarations
04/11/2010 À 18:33

Avec son tout nouveau Foncia, un plan VPLP-Verdier de nouvelle génération, Desjoyeaux accusait au pointage de 20h00 jeudi un retard de 148,7 milles sur le leader Roland Jourdain (Veolia Environnement). Il se trouvait même en dernière position de la classe monocoque 60 pieds.

Route du rhum
Cammas accroit son avance
04/11/2010 À 17:38
Route du rhum
Ruyant vainqueur en Classe 40
18/11/2010 À 12:47