L'exigeante et mythique course de voile en équipage qui relie Sydney à Hobart, en Australie, s'est élancée dimanche, un an après avoir été annulée pour la première fois depuis sa création en 1945 en raison du Covid-19. Des dizaines de bateaux chargés de spectateurs ont accompagné les 88 voiliers au départ, pour fêter le retour cette année de cette course, l'une des plus difficiles au monde en raison des conditions météorologiques souvent musclées.
Dans cette course longue de 628 miles (1.200 km), les voiliers naviguent sur les eaux agités des mers du sud, après avoir quitté Sydney au lendemain de Noël avant de longer la côte orientale de l'Australie pour arriver à Hobart, sur l'île de Tasmanie. L'arrivée du vainqueur à Hobart est prévue mardi.
Voile
Incroyable : le crash spectaculaire des F50 japonais et britannique
18/12/2021 À 15:42
Après 8 heures de course, le voilier monégasque Black Jack a pris la tête de la flotte, devant le maxi australien LawConnect et le maxi hongkongais SHK Scallywag. Ce-dernier a été victime d'un problème technique majeur au niveau d'une voile après avoir quitté le port de Sydney, et pas moins de 12 équipages ont déjà été contraints à l'abandon.

Sans les favoris

"Pour tous les bateaux, le défi après le départ et la sortie (du port de Sydney) sera non seulement de s'installer dans leur rythme de course et leurs systèmes de veille, mais aussi de garder leur bateau intact dans les conditions difficiles", a prévenu le Cruising Yacht Club of Australia, organisateur de la course.
L'ombre du Covid-19 plane encore sur cette 76e édition. Plusieurs bateaux ont été contraints cette année de renoncer en raison de cas de coronavirus au sein de l'équipage, dont les favoris Comanche, vainqueur en 2019, et Wild Oats XI. Quatre voiliers ont abandonné au cours des deux derniers jours, dont l'un dix minutes avant le départ, pour cause de cas positifs au sein de l'équipage.
Les organisateurs ont rappelé aux équipages qu'ils étaient autorisés à prendre le départ de la course, même si certains marins attendaient encore le résultat de leur test PCR obligatoire, mais que le bateau devrait immédiatement abandonner et rebrousser chemin si ce test devait être positif. Au total, ce sont 88 voiliers qui ont pris le départ, loin des 157 inscrits lors de l'édition 2019. Parmi eux figurent, pour la première fois, 17 navires en équipage sont réduits à deux personnes seulement.
Voile
Vainqueur du Vendée Globe, Bestaven est aussi le marin de l'année 2021
06/12/2021 À 22:05
Voile
Carpentier et Santurde del Arco triomphent dans la catégorie des Class 40
30/11/2021 À 18:36