Les Bleus manquent le coche. L'équipe de France de volley, qui s'était qualifié in extremis pour les demi-finales de la Ligue des nations après leur victoire en cinq sets contre la Pologne, ont cette fois manqué d'énergie pour parvenir à renverser une formation brésilien pour qui tout souriait.
Les Brésiliens, emmenés par l'homme du match Yoandy Leal (20 points), ont dominé les débats dès le début du premier set. Malgré un bref retour tricolore 19-19, les Auriverde ont ensuite plié le premier set 25-20 puis le second avec un écart un peu plus marqué (25-18). Les coéquipiers d'Earvin Ngapeth (5 points) étaient eux surtout marqués physiquement par un tournoi dans lequel ils ont joué sept rencontres (sur 16) en cinq sept.
Tokyo 2020
Deux volleyeurs brésiliens portent un masque pour protéger leurs proches
IL Y A UN JOUR

Objectif troisième place

Cette fois il n'y aura pas eu photo. Cette Ligue des nations, disputée dans une bulle sanitaire à Rimini en Italie, servait surtout de préparation aux Bleus pour le tournoi olympique et a permis au sélectionneur Laurent Tillie d'établir sa liste de 12 joueurs pour aller à Tokyo dans un mois (23 juillet-8 août).
Tout n'est pas encore terminé pour les hommes de Laurent Tillie qui disputeront dimanche le match pour la troisième place (11h30) contre le perdant de la deuxième demi-finale samedi entre la Pologne et la Slovénie (15h00). De son côté, le Brésil cherchera à faire le plein de confiance avant les Jeux de Tokyo. Les Brésiliens avaient été sacrés en 2016 à Rio.
Tokyo 2020
"Les fantômes de Rio ? Ils sont partis je crois" : Les Bleus "survivants" mais pleins d'espoir
HIER À 08:09
Tokyo 2020
39-37 : la fin délirante du deuxième set remporté par la France face au Brésil
HIER À 07:19