Une défaite qui fait très mal. Les Français n’ont pas existé face aux Américains, lors de leur entrée en lice dans la poule B des Jeux Olympiques de Tokyo, samedi. Les volleyeurs tricolores ont même pris une leçon en trois sets face au Team USA (25-18, 25-18, 25-22). Ils n’ont jamais été en mesure de rivaliser face à une équipe qui a joué à un très haut niveau d’un bout à l’autre de la partie. Il faudra rapidement rectifier le tir, ce lundi face à la Tunisie (coup d’envoi prévu à 9h25), pour espérer rejoindre les quarts de finale.
Les hommes de Laurent Tillie savaient que la tâche serait très dure dans cette "poule de la mort" regroupant les trois derniers champions olympiques (Etats-Unis en 2008, Russie en 2012 et Brésil en 2016). Mais ils n’avaient probablement pas imaginé subir une telle déconvenue d’entrée. Car les Américains ont fait preuve d’une très grande maitrise, en jouant juste à chaque fois. Avec une régularité impressionnante. Ne laissant que des miettes à des Français totalement dépassés.

Ngapeth hors du coup

Tokyo 2020
Sacre collectif et récompense individuelle : Ngapeth MVP des Jeux
08/08/2021 À 11:21
Il n’y a eu aucun suspense dans ce match. A vrai dire, les Bleus n’ont mené qu’une seule fois au score, d’une toute petite unité. C’était au tout début du troisième set (1-2), avant de subir une avalanche de points américains. Anecdotique mais révélateur de la mainmise des Etats-Unis. La France n’a jamais trouvé la solution et n’a pas pu envisager de faire douter son adversaire. A l’image de son leader, Earvin Ngapeth, seulement hauteur d’un 50% en attaque (8 sur 16) et d’un service envoyé dans le filet sur la balle de match.
Ce lourd revers ne remet pas en cause la suite de la compétition des Français. Pour continuer à croire en leur chance de médaille, il ne faudra pas penser au syndrome JO 2016 où ils avaient également débuté par une sévère défaite face à l’Italie (3 sets à 0) sans jamais parvenir à redresser la tête. Les Bleus vont avoir deux opportunités, face à la Tunisie ce lundi et contre l’Argentine ce mercredi, deux adversaires supposés plus abordables, pour totalement se relancer.
Tokyo 2020
Tillie part sereinement : "Ils vont voyager tout seuls maintenant, comme des grands"
08/08/2021 À 07:33
Tokyo 2020
"C'est miraculeux" : revenir des enfers, ces Bleus savent le faire mieux que personne
07/08/2021 À 18:10