Les images avaient de quoi interpeller. Dans la nuit de dimanche, l'équipe de France de volley jouait sa qualification pour les quarts de finale face au Brésil. Les Bleus se sont inclinés (25-22, 37-39, 25-17, 21-25, 20-18) mais ont tout de même validé leur ticket pour le tour suivant. Sur le parquet, deux des six joueurs brésiliens ont évolué avec un masque sur le nez, et ce durant toute la rencontre. Il s'agit de Lucas Saatkamp et Mauricio De Souza.
Suivez les Jeux Olympiques de Tokyo en intégralité sur Eurosport

Le fils de Saatkamp victime de complications pulmonaires

Tokyo 2020
Sacre collectif et récompense individuelle : Ngapeth MVP des Jeux
08/08/2021 À 11:21
Les deux hommes ont pris cette décision pour se protéger du coronavirus, mais aussi (et surtout) pour protéger leurs proches. Le fils de Lucas Saatkamp, âgé de 4 ans, a été victime de complications pulmonaires l'an passé. "Luçao" a lui-même contracté le virus alors que sa femme était enceinte. Même s'il n'y a heureusement pas eu de complication, le joueur brésilien a eu une petite frayeur et ne veut pas prendre le moindre risque.
La décision prise par ces deux joueurs a été saluée par le secrétariat à la Santé de l'État de Rio de Janeiro. "Ils n'enlèvent pas leurs masques, ni à l'intérieur ni à l'extérieur du terrain. Faites comme eux, protégez-vous et ceux que vous aimez", a déclaré l'instance sur son compte Twitter. Quoi qu'il en soit, le port du masque n'a pas gêné la délégation brésilienne, qui s'est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi olympique de volley.
Tokyo 2020
Tillie part sereinement : "Ils vont voyager tout seuls maintenant, comme des grands"
08/08/2021 À 07:33
Tokyo 2020
"C'est miraculeux" : revenir des enfers, ces Bleus savent le faire mieux que personne
07/08/2021 À 18:10