La Toyota N.8 pilotée par le Suisse Sébastien Buemi, le Japonais Kazuki Nakajima et le Néo-Zélandais Brendon Hartley a remporté samedi soir les 6 Heures de Spa-Francorchamps, manche d'ouverture du championnat du monde d'endurance, après 162 tours.
Le prototype hybride de la marque japonaise, engagé dans la nouvelle catégorie des Hypercars, a devancé de 1'07"196 l'Alpine N.36 (un Hypercar également) pilotée par le Brésilien André Negrao et les Français Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxivière.
L'autre Toyota engagée, pilotée par le Britannique Mike Conway, le Japonais Kamui Kobayashi et l'Argentin Jose Maria Lopez, qui s'était élancée en pole position, a pris la troisième place à un tour.
6 heures de Spa-Francorchamps
Toyota a tremblé mais l'a emporté à Spa
03/05/2021 À 10:32
"C'était la première course de cette voiture après seulement quelques mois de développement. Et nous n'avons eu que très peu de problèmes de fiabilité, s'est réjoui Nazuki Nakajima. C'est une très bonne nouvelle en vue des 24 Heures du Mans".
Dans la catégorie LMP2, c'est l'Oreca N.22 du Britannique Philip Hanson, du Suisse Fabio Scherer et du Portugais Filipe Albuquerque qui s'est imposée en terminant quatrième, à un tour.
La deuxième manche du WEC est programmée le 8 juin prochain lors des 8 Heures de Portimao, sur le circuit de l'Algarve où se disputera ce dimanche le Grand Prix du Portugal de Formule 1.
L'épreuve phare du calendrier, les 24 Heures du Mans, est prévue les 21 et 22 août.
6 heures de Spa-Francorchamps
Kobayashi signe la première pole de l'ère Hypercar
30/04/2021 À 19:24
24 Heures du Mans
Dans le doute, le Mans prend les devants : les 24 Heures reportées aux 21 et 22 août
04/03/2021 À 14:09