Les nerfs d'acier de Loeb

Les nerfs d'acier de Loeb
Par AFP

Le 27/07/2003 à 17:45Mis à jour

C'est à l'issue d'une lutte acharnée que Sébastien Loeb (Citroën) a battu Marcus Grönholm (Peugeot) pour la victoire en Allemagne, dimanche. Le Français a réussi à garder 3 sec 6 au double champion du monde finlandais.

Résultat du Rallye d'Allemagne

Mais, contrairement à l'an passé, Marcus Grönholm a devancé cette fois le Britannique Richard Burns sur le podium. Et il a failli bien peu de chose pour que le Finlandais ne devance Sébastien Loeb sur le poteau : 3 secondes et six dixièmes exactement. "Quand on possède une avance de treize secondes au départ de la dernière spéciale, on ne fait vraiment pas exprès d'en lâcher dix , a expliqué l'Alsacien à l'arrivée. Heureusement que j'ai eu un temps intermédiaire. Là, j'ai tout donné pour tenter de récupérer une partie. A l'arrivée, il me reste trois secondes. Peu, mais suffisant pour gagner".

Classements du championnat du monde

Märtin, le grand rival malheureux

"Tu vas trop vite pour moi"

L'ultime ruse de Gronholm a d'échoué. Loeb est sorti vainqueur de son duel pour la troisième victoire de sa carrière, la deuxième cette saison après le Monte-Carlo et reste dans la course au titre, dans le sillage du trio Burns-Sainz-Gronholm, tous champions du monde. Un groupe que Loeb ne tardera sans doute pas à rejoindre bientôt. Marcus Gronholm en est le premier persuadé. Aujourd'hui, ses rivaux ont pour noms Sébastien Loeb, le vainqueur du jour, et Markko Märtin, le malchanceux.

0
0