Sainz mène la danse

Sainz mène la danse
Par Eurosport

Le 09/05/2003 à 14:30Mis à jour

La première étape du rallye d'Argentine a fait des dégâts vendredi. Colin McRae a abandonné,alors que Marcus Grönholm, longtemps leader, a perdu beaucoup de terrain. Carlos Sainz en a profité pour hisser sa Citroën Xsara en tête du général. L'Espagnol dev

________________________________________________________________

ES1 : Pro Racing - Lane A (3 km) - GRONHOLM-BURNS, LE DUEL
Les pilotes s'élancent deux par deux, dans l'ordre du classement du championnat du monde. On retrouve donc côte-à-cote le leader du championnat Richard Burns et son équipier de Peugeot Marcus Grönholm pour une belle empoignade nocturne dans le complexe " Pro-Racing ", à la sortie Est de Villa Carlos Paz. Le Finlandais remporte cette super spéciale avec 1.3 sec d'avance sur l'Anglais. 3e Colin McRae (Citroën), à 1.7 sec.

Résultat de l'ES1

________________________________________________________________

ES2 : Pro Racing - Lane B (3 km) - GRONHOLM-BURNS, LE DUEL 2
Où l'on retrouve Richard Burns et Marcus Grönholm ensemble sur la ligne de départ... Revanche de l'Anglais, champion du monde 2001, qui bat le champion 2000-2002 de 0.9 sec. Il remporte la spéciale devant Carlos Sainz (Citroën), 2e à 0.9 sec, et Marcus Grönholm.

Résultat de l'ES2

_________________________________________________________________

ES3 : El Reposo 1 (10,02 km) - GRÖNHOLM REPART A L'ATTAQUE
Le double champion du monde de Peugeot signe le premier scratch d'une série de quatre secteurs chronométrés avant le retour au parc d'assistance. Au volant de sa Focus WRC toute neuve, Markko Märtin suit à 3.1 sec. 3e temps pour la Subaru Impreza, elle aussi neuve, de Petter Solberg, qui garde sa 2e place au général. Malgré le handicap de s'élancer sur des routes remodelées, Harri Rovanperä (Peugeot) s'adjuge le 4e temps. Sur ce secteur, le grand perdant est le Belge François Duval (Ford), attardé par une crevaison et 17e à 21.5 sec.

Résultat de l'ES3
_______________________________________________________________


ES4 : Canada de Rio Pinto (10,90 km) - GRÖNHOLM ENCORE
"MG" frappe de nouveau, en grapillant 3.1 sec sur son équipier Burns et 3.2 sec sur Mäkinen (Subaru). 4e à 3.7 sec, Solberg (Subaru) s'accroche à sa deuxième de dauphin.

Résultat de l'ES4

________________________________________________________________

ES5 : Villa Albertina 1 (15,17 km) - SOLBERG A LA RENVERSE

Le quadruple champion du monde de Subaru Tommi Mäkinen prend la 2e place au général à son équipier Petter Solberg en battant le leader Marcus Grönholm (Peugeot) de 0.2 sec et Markko Märtin (Ford) de 3.2 sec. En fait, Solberg a lâché 1 min 40 dans un tonneau, dans les premiers hectomètres de la spéciale, et a bouclé le parcours à 2 min 02. Alerté par une fumée venant de dessous le capot, Mikko Hirvonen, 3e pilote officiel Ford, s'est arrêté pour essayer d'en trouver l'origine, en vain.

Résultat de l'ES5

________________________________________________________________

ES6 : Museo Fader 1 (18,48 km) - SAINZ EN DEUX TEMPS
Robert Reid, le navigateur de Richard Burns, est l'un des plus prompts à dénoncer les approximations du chronomètre (environ 13 secondes !) et les commissaires se rendent compte de leur erreur. Le scratch à Tommi Mäkinen (Subaru) revient finalement à Carlos Sainz (Citroën), 1.5 sec plus rapide que Markko Märtin (Ford) et 2.2 sec plus véloce que Marcus Grönholm (Peugeot). L'affaire est belle pour l'Espagnol, qui prend la 2e place à Tommi Mäkinen, seulement 4e sur le secteur.

Résultat de l'ES6

_________________________________________________________________

ES7 : La Falda 1 (9,36 km) - SAINZ AU POUVOIR
Citroën met le turbo. Carlos Sainz signe le scratch devant son coéquipier Sébastien Loeb. Sur un parcours pourtant très court (moins de dix kilomètres), Marcus Grönholm concède 23 secondes à l'Espagnol. Au général, Sainz prend du même coup le pouvoir, avec cinq secondes d'avance sur Mäkinen, huit sur Markko Martin et neuf sur Gronholm, le grand perdant de cette septième spéciale. A noter enfin l'abandon de Freddy Loix, sur sa Hyundai.

Résultat de l'ES7

_________________________________________________________________

ES8 : La Cumbre 1 - PEUGEOT REAGIT
Après le doublé des Xsara dans l'ES7,les 206 trustent à leur tour les deux meilleurs temps de la spéciale, le scratch revenant au Finlandais Harri Rovanpera, devant son compatriote Marcus Gronholm, deux secondes derrière. Suivent Solberg, Martin et Sainz, mais l'Espagnol lâche tout de même sept secondes sur Rovanperä. Le Madrilène conserve sa première place, mais Grönholm n'est plus qu'à huit dixièmes! Ca promet. Catastrophe pour Tommi Makinen, victime de problèmes de boite de vitesse. Le quadruple champion du monde perd plus de sept minutes.

Résultat de l'ES8

________________________________________________________________

ES9 : Ascochinga 1 (28,82 km) - PEPINS EN PAGAILLE
Cette première étape est décidément impitoyable. Le rallye est d'ores et déjà terminé pour Colin McRae. L'Ecossais doit abandonner après un début d'incendie sur sa Citroën. Carlos Sainz est plus heureux. L'Espagnol signe lemeilleur temps (deux dixièmes devant un superbe Sébastien Loeb). Il s'envole surtout au général, profitant des gros soucis de Marcus Gronholm.le champion du monde en titre perd 1'45" à cause de problèmes de différentiel. Sainz est donc un solide leader désormais avec une trentaine de secondes d'avance sur Rovanpera et Loeb.

________________________________________________________________

ES10 : El Reposo 2 (10,02 km) – LA BONNE AFFAIRE POUR MARTIN

Il s'était déjà montré très à son aise ce matin sur ce même parcours (2e), Markko Martin signe cette fois le meilleur temps de la spéciale. Le pilote Ford devance Marcus Gronhölm d' 1"60 et Harri Rovanperä de plus de 5". Martin déleste au passage Sébastien Loeb, 4eme de la spéciale, de la 3eme place au classement général. L'Estonien n'est plus qu'à sept dixièmes de Rovanperä. Bien que sixième du parcours, Carlos Sainz reste solide leader. Il compte encore 30 secondes d'avance sur ses poursuivants.

________________________________________________________________

ES11 : Canada de Rio (10,90 km) – ROVANPERA PERD DU TERRAIN

Marcus Gronhölm s'impose une fois de plus avec panache. Il devance pour moins de trois secondes Tommi Makinen. Markko Martin, quant à lui, poursuit sa remontée au général en réalisant le 3eme chronomètre. Le Lituanien profite de la mauvaise performance de Rovanperä, pour s'emparer de la 2eme place et grignote petit à petit son retard sur Sainz. Sébastien Loeb occupe la 3eme marche provisoire.

_______________________________________________________________

ES12 : Villa Albertina 2 (15,17 km) – ON PREND LES MEMES&hellip

Comme dans l'ES11, le podium à l'arrivée est le même: Marcus Gronhölm s'octroie son 5eme succès de la journée, devant Makinen et Martin. Les Subaru répondent parfaitement au défi des Peugeot et Citroën avec la 4e place de Solberg. Mais c'est Richard Burns, 4e, qui fait la meilleure opération. Le Britannique prend la 3e place du classement général, à 10 secondes du Lituanien et 34 secondes de Sainz. Loeb occupe à présent le 5e rang après un décevant 10eme temps dans l'ES12.

_______________________________________________________________

ES13 : Museo Fader 2 (18,48 km) – INARRETABLE MARTIN

Le pilote Ford a décidé de terminer la journée sur les chapeaux de roue! Il s'adjuge une nouvelle spéciale. Gronhölm n'est pas en reste avec sa seconde place tandis que Sainz limite les dégâts en réalisant le 3eme temps, à 2 secondes du Lituanien. Statu quo au classement général. Seul Duval, 7eme, et Solberg, 8eme, intervertissent leurs places.

________________________________________________________________

0
0