Sainz laisse filer Martin

Sainz laisse filer Martin
Par Eurosport

Le 10/05/2003 à 12:05Mis à jour

Pénalisé d'une minute avant l'ES19, Carlos Sainz (Citroën) a laissé Markko Martin (Ford) lui ravir le fauteuil de leader, samedi, lors de la 2e étape du Rallye d'Argentine. L'Espagnol se voit repoussé à la 3e place, Richard Burns (Peugeot) s'immisçant en

________________________________________________________________

ES14: San Marcos 1 (23km)

Spéciale annulée par mesure de sécurité en raison du trop grand nombre de spectateurs au bord de la route.

________________________________________________________________

ES15: Charbonier (9,6km) - TEMPS FORFAITAIRE ET COLERE

Cette deuxième étape commence dans la confusion. Après l'annulation de l'ES14, la 15e spéciale doit être neutralisée pendant près de trente minutes après le passage des huit premiers concurrents, toujours à cause des mouvements de spectateurs. A l'exception des huit premiers partants, un temps forfaitaire, celui réalisé Gronholm, a été attribué. Une décision contestée par beaucoup, notamment chez Peugeot. "Il aurait été plus correct de faire une moyenne entre les temps de Gronholm et Solberg", suggérait Corrado Provera, directeur de Peugeot Sport. "Il n'y a pas plus de spectateurs que vendredi", s'insurgeait de son côté Timo Rautiainen, le copilote de Marcus Gronholm.

_________________________________________________________________

ES16: Cucchi Coral (22,5km) - SAINZ EN FORCE

C'est avec plus de deux heures de retard que s'élance cette 16e spéciale! Premier scratch de la journée pour Carlos Sainz, qui coiffe Marcus Gronholm d'une seconde. L'Espagnol prouve ainsi qu'il n'a pas l'intention de se contenter de gérer. Au général, il compte maintenant 27 secondes d'avance sur Markko Martin (Ford) et 43 sur la 206 de Burns. Grönholm n'a cependant pas tout perdu puisqu'il s'empare de la cinquième place au détriment de Sébastien Loeb. Mais le Finlandais est tout de même à 1'05" de Sainz.

_________________________________________________________________

ES17: Villa Allende (19,1km) - GRONHOLM GRIGNOTE

Nouveau scratch pour Gronholm, le huitième en 17 spéciales depuis le début de ce rallye. Le Nordique est donc incontestablement le plus rapide, mais il continue de traîner comme un boulet sa faute de l'ES9. Il reprend tout de même sept secondes à Sainz, huit à Burns et 14 à Rovanpera. Le podium est encore jouable pour lechampion du monde, qui revient à la quatrième place. Il est désormais à moins de quinze secondes de Richard Burns, troisième. En revanche, Sainz et sa Citroen conservent encore 58 secondes de marge sur Marcus.

_________________________________________________________________

ES18: Cabalango (14,8km): DANS UN MOUCHOIR

Lalutte entre Marcus Gronholm et Carlos Sainz est somptueuse. Les Citroen et lesPeugeot dominent de la têtre et des épaules cette deuxième étape. Le Finlandais se montre à nouveau leplus rapide pour... un dixième! Sébastien Loeb suit à une seconde. Si Grönholm ne parvient pas à combler son retard sur Sainz, il n'est en revanche plus qu'à neuf secondes de Richard Burns pour la troisième place.

_________________________________________________________________

0
0