Reuters

Etape 3 : le film

Etape 3 : le film
Par Eurosport

Le 30/04/2006 à 11:45Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën) avait une sécurité de 43.1 sec sur Petter Solberg (Subaru) avant la dernière journée en Argentine. Il les a gérées sans soucis. Un coup de théâtre lors de cette dernière étape : l'abandon en super spéciale de Henning Solberg (Peug

ETAPE 3 : Cordoba / Cordoba - 4 spéciales (41.30 km)

Assistance (Cordoba - 10 minutes) : départ à 14h30 (07h30 locales)

ES19 Mina Clavero / Giulio Cesare (20.08 km) : SOTHL REDEVIENT 4E

Départ à 1.100 mètres au-dessus de la mer sur une route sablonneuse menant à quelques 2.000 mètres d'altitude. Manfred Stohl (ALL) fait 27 sec plus vite que son co-équipier Henning Solberg (NOR) , et n'a pas de mal à lui reprendre la 4e place prêtée samedi, puisque les deux hommes d'OMV Peugeot Norvège n'étaient séparés que par 4.3 sec.

Sébastien Loeb (FRA/Citroën) reste leader, avec 39.8 sec d'avance sur Petter Solberg (NOR/Subaru). Le double champion du monde a rogné sa marge de 3.3 sec sur le Norvégien.

ES20 El Condor / Copina (16.82 km) : DERNIERE SALVE

Un autre classique du Rallye d'Argentine. Le départ est donné dans la passe d'El Condor à 2.100 mètres, pour dévaler la montagne jusqu'à 1.400 mètres, à travers une série de passage piégeurs et ponts étroits.

En dépit d'une direction qu'il trouve lourde, Petter Solberg (Subaru) domine cette spéciale en 13 min 40.2 sec et récupère 6.9 sec sur le leader Sébastien Loeb (FRA/Citroën), qui garde 32.9 sec d'avance à 4.40 km de l'arrivée.

Le rush d'Atkinson rend les deux dernières super spéciales passionnantes : en collant 8.9 sec à Sordo, l'Australien, spécialiste de la terre, revient à 1.1 sec de la 6e place tenue par l'Espagnol&hellip

Assistance (Cordoba - 20 minutes) : départ à 16h46 (11h46 locales)

ES21 Cordoba Super spéciale 3 (2.20 km) : HENNING-LA-MALCHANCE

Devant un stadium de nouveau rempli pour ces deux derniers super sprint, Solberg se fait prendre au radar : son départ volé dans son duel contre Loeb lui vaut 10 secondes de pénalité. Le champion du monde 2003 ne voulait pas de la 2e place finale. Une sanction qui ajoute de la frustration.

Le scratch va à Gronholm (Ford), en 2 min 22.5 sec.

ES22 Cordoba Super spéciale 4 (2.20 km) : RECORD POUR ELENA

Un coup terrible pour Henning Solberg (Peugeot), qui de dépit met un coup de pied dans sa 307, soudain inanimée après quelques dizaines de mètres. Le Norvégien laisse donc sa 5e place à Dani Sordo (Citroën), qui a évité l'obstacle pour aller faire son chrono.

Premier scratch en WRC pour Mattheu Wilson (2 min 23.7 sec), le fils de Malcom Wilson qui manage la seconde équipe Ford.

Victoire finale de Sébastien Loeb (FRA/Citroën Xsara). 24e succès en Mondial, 4e de suite. Son copite Daniel Elena les a toutes partagées avec lui. Le Monégsque égale sur les tablettes l'Espagnol Luis Moya, historique partenaire de Carlos Sainz, dont les 26 victoires-record tremblent de plus en plus face à la suprématie de "Seb". Affaire à suivre...

Arrivée (Stade de Cordoba) : 18h28 (13h28 locales)

0
0