Loeb piégé par une pierre

Loeb piégé par une pierre
Par Eurosport

Le 30/10/2004 à 21:15Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën) explique les circonstances de son abandon samedi matin, alors qu'il était en tête du Rallye de Catalogne. "J'ai vu cette pierre mais n'ai pas pu l'éviter. On l'a prise sur le protège carter. Ça l'a percé", a dit le champion du mon

[30/10/04] - Sébastien Loeb a enregistré son deuxième abandon cette saison, samedi, à l'issue de la 7e spéciale du Rallye de Catalogne. Le Français de Citroën était en tête de l'épreuve, en bagarre avec l'Estonien Markko Märtin (Ford).

"Il y avait une pierre sur la route dans un virage en 5e vitesse, là où la voiture se trouve en plein appui, donc très basse" , a expliqué le champion du monde, à l'AFP. "J'ai vu cette pierre mais n'ai pas pu l'éviter. On l'a prise sur le protège carter. Ça l'a percé. Puis, d'un coup les voyants se sont allumés. J'ai quand même terminé la spéciale, réussi le scratch. Nous nous sommes arrêtés, je me suis glissé sous la voiture pour tenter de boucher la fuite avec une pâte spéciale que nous avons, puis j'ai rajouté de l'huile. Malheureusement, cela n'a pas tenu, la pâte n'a pas eu le temps de prendre".

"Cela ne servait à rien de continuer. On aurait cassé le moteur. Je suis vraiment déçu car on s'amusait bien, nous étions en tête" , a-t-il conclu.

C'est donc a peu de choses près la même mésaventure qu'au Mexique. Lors de la 3e manche du Mondial, Sébastien Loeb et Daniel Elena avaient vu trop tard, à la réception d'un saut, une pierre enchâssée non répertoriée sur le carnet de notes du navigateur monégasque. L'obstacle avait percé le carter d'huile, provoquant l'abandon immédiat.

La spécificité du Rallye de Catalogne est d'exposer le dessous des voitures à des frottements incessants. Il faut couper les cordes dans les virages -à moitié sur l'asphalté et la terre- afin de faire un temps, entamer les protections renforcées sous la voiture. Comme tout le monde, Citroën avait pris ses précautions.

0
0