Duval fait des bonds

Duval fait des bonds
Par AFP

Le 12/11/2005 à 18:00Mis à jour

François Duval (Bel/Citroën) a pris la tête du rallye d'Australie, après l'abandon de Petter Solberg (Nor/Subaru), qui a heurté un kangourou sur la 2e spéciale, samedi. Après les abandons de Loeb et Gronholm, tous les vainqueurs de rallyes en 2005 ont dis

Le Belge se voyait offrir ainsi une formidable opportunité de parvenir enfin à atteindre le but après lequel il court depuis ses débuts en Mondial au Portugal en mars 2001 (Mitsubishi Gr.N): la victoire. Au parc de regroupement de Wespine Village, après l'ES14, la troisième spéciale de la matinée, Duval venait en effet de passer au commandement suite à la mésaventure survenue à Petter Solberg (Subaru Impreza).

Solberg sous le choc

"Tout fonctionnait parfaitement, la voiture était tout simplement impeccable. Nous étions performants et puis, soudain... ", expliquait un Solberg abasourdi. Au beau milieu de Bannister Central, en pleine ligne droite, un kangourou surgissait sur la route. " A 190 km/h, il n'y avait rien à faire...", constatait amer le Norvégien. La Subaru percutait l'animal de face. Radiateur d'eau et système de refroidissement d'huile touchés, le moteur rendait l'âme.

Le monde à l'envers

Guy Fréquelin, patron de Citroën Sport, tentait alors de détendre Duval, de le calmer. De le protéger aussi de la presse. Le Belge, si souvent parti à la faute cette saison (Monte-Carlo, Chypre, Sardaigne et Corse), mis à pied deux rallyes durant (remplacé par Carlos Sainz en Turquie et en Grèce), n'avait plus le droit à l'erreur. Surtout dans l'optique du futur, l'avenir de Duval n'étant toujours pas assuré.

"Faire attention"

Voire aussi à l'Italien Gigi Galli (Mitsubishi Lancer), à l'Australien Kris Atkinson (Subaru Impreza) et aux nouvelles Ford Focus du Tchèque Roman Kresta et du Finlandais Toni Gardemeister. "Je suis confiant, serein, mais il va falloir faire attention. Il reste 100 km et l'écart de 27 secondes sur Colin n'est pas une garantie suffisante ", estimait samedi soir François Duval.

0
0