Duval sort du chapeau

Duval sort du chapeau
Par AFP

Le 13/11/2005 à 13:30Mis à jour

François Duval (Bel/Citroen) a profité de l'abandon des cadors pour remporter à 25 ans et après 64 rallyes, le premier succès de sa carrière en Australie, dimanche. Le Belge, qui devance Harri Rovanpera (Fin/Mitsubishi) et Manfred Stohl (Aut/Citroën), off

"Ca y est vous avez gagné !", lançait à la radio Daniel Grataloup, installé dans le carré des ingénieurs. "Bravo les gars !", criait à son tour Guy Fréquelin, le patron. Un long silence se faisait avant que Duval ne réponde "Vous croyez ?". Le jeune belge marquait un nouveau blanc, avant de reprendre: "Merci, vraiment merci les gars".

Depuis le temps que Duval attendait cet instant. Ce succès arrivait à point nommé pour conclure une saison chaotique, faire oublier des moments pénibles comme les sorties de route à répétition (Monte-Carlo, Chypre, Sardaigne et Corse), et une mise à pied (remplacé par Carlos Sainz en Turquie et en Grèce).

Note triste

Fautes, pannes, nombreux sont ceux qui n'avaient pas pu rallier l'arrivée. Gardemeister le dernier en date (ES25), courroie d'alternateur de sa nouvelle Ford Focus défectueuse. Deux scratches, le Tchèque Roman Kresta en 6e place, les débuts de la Focus 2006 étaient cependant source d'encouragements, d'espoirs. Notamment pour Marcus Gronholm qui allait quitter Peugeot pour rejoindre les rangs de l'équipe de Malcolm Wilson.

Dans le parc d'assistance de Perth, cela faisait un moment que la marque au Lion avait fait place nette. Carlsson et Gronholm rapidement éliminés, Peugeot avait démonté ses installations dès samedi. La fin de l'aventure rallye se terminait sur une note triste.

"Aide marsupiale"

"Ca a marché ! Je dois remercier François-Xavier (Demaison), l'ingénieur de Gronholm. C'est lui qui m'a dit qu'il l'avait fait à trois reprises par le passé. A chaque fois Marcus avait gagné", expliquait Sven Smeets enthousiaste. Par ce geste peut-être le Belge avait-il reçu une "aide marsupiale"? N'est-ce-pas un kangourou qui avait empêché Petter Solberg de poursuivre la marche triomphale samedi matin en se jetant sur la Subaru lancée à toute vitesse ?

0
0