Loeb : "Je compte sur Citroën"

Loeb : "Je compte sur Citroën"
Par AFP

Le 20/10/2005 à 09:00Mis à jour

Sébastien Loeb s'est montré optimiste mercredi quant à un retour de Citroën en Mondial en 2007 après l'arrêt prévu cette fin de saison. "Il n'y a pas de raison que cela ne se fasse pas. Sinon, je n'ai pas de solution de repli", a annoncé le double champio

Comment se sont passés ces quinze jours de vacances après le Japon ?

Pas trop dur de reprendre le collier ?

S.L. : Ça va. On a passé de bonnes vacances. Et puis, on sait qu'il faut s'y remettre. La Corse n'est pas non plus le rallye le plus désagréable. Ce n'est quand même pas le retour à l'usine.

Vous avez pu oublier un peu le rallye ?

S.L. : Oui. Cela fait du bien de penser à autre chose. J'ai pu déconnecter. Dans ces moments là, on parle de tout. Mais cela reste quand même très mécanique.

Qu'avez vous pensez de l'annonce de la signature de Grönholm chez Ford ?

Vous n'avez aucun accord avec Citroën pour l'instant ?

S.L. : C'est vrai, il n'y a rien de signé. Rien n'est sûr à 100%. Guy avait l'air assez optimiste. Il n'y a pas de raison que cela ne se fasse pas, que le 26 octobre le Conseil n'entérine pas les propositions de la commission rallye. A priori, tout le monde est d'accord. Il y a unanimité.

Avez-vous une solution de repli ?

Ford a-t-il les moyens d'avoir Grönholm et Loeb ?

S.L. : Avec le risque que j'ai pris, si cela se passait mal, je serais bien obligé d'accepter de rouler pour moins d'argent ailleurs. Dans le cas où Citroën ne reviendrait pas, Ford est la meilleure solution dans la mesure où je veux obtenir des résultats. Mais bon, je compte sur un retour de Citroën. Tout parait aller dans le bon sens. On en reparlera la semaine prochaine. Si cela ne se fait pas, on improvisera... (silence, sourire) J'irai voir Peugeot pour faire Le Mans.

Comment se présente le Tour de Corse ?

Plus déterminé que jamais à jouer la victoire ?

S.L. : Bien sûr. Comme toujours. Cela dit, c'est vrai, c'est un rallye que j'aimerais bien gagner. A part la Corse l'an dernier, ou au Japon cette année, avec le titre en jeu, des conditions donc exceptionnelles, je pars toujours pour l'emporter.

0
0