Le grand huit

Le grand huit
Par AFP

Le 25/06/2005 à 11:30Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën) a dominé Marcus Grönholm (Peugeot) avant que la menace finlandaise ne s'estompe, samedi, au Rallye de Grèce. Résultat : huit scratches sur huit possibles pour le champion du monde !

Voilà le Français lancé à la conquête des records, celui des succès consécutifs (5), du nombre de victoires en une saison (6) qu'il détient déjà depuis l'an passé avec Didier Auriol (1992). "Sébastien pulvérisera tous les records du rallye", avait prédit Carlos Sainz il y a un an. Les faits sont en train de donner raison au vétéran espagnol, détenteur du plus grand nombre de victoires (26), contre 15, et certainement 16 dimanche soir, pour son talentueux cadet.

Huit sur huit

Une fois encore personne n'avait pu se hisser à son niveau. Même Marcus Gronholm (Peugeot 307) animé pourtant par un farouche désir de se battre, de mettre enfin un terme à l'hégémonie du champion en titre. Le Finlandais avait tout tenté, tout donné le matin. En vain. A chaque fois, Gronholm réalisait une excellente performance. A chaque fois, la Xsara le devançait de quelques secondes. "La voiture de Loeb a des réglages parfaits. C'est comme s'il roulait sur l'asphalte", constatait impuissant Grönholm dans la première spéciale de l'après-midi. Le géant finlandais ne savait pas alors que le duel se terminerait prématurément, dans l'ES suivante, la 13, un chiffre maudit samedi pour le pilote Peugeot.

"Long et difficile"

Quatre spéciales restaient au menu, un peu moins de 100 km (98,79 exactement), avant de connaître une arrivée triomphale, dont la foule massée au parc de regroupement lui avait donné un avant-goût samedi soir à Lamia. "Cela va être long et difficile, insistait le Français. On a toujours peur de faire une faute, on a donc envie de baisser de rythme. C'est là que l'on perd un peu de sa concentration. Ce n'est pas facile. Moi, c'est en attaquant que je suis le plus à l'aise dans la voiture. Toutefois, il faudra peut-être baisser d'un ton pour préserver la voiture".

0
0