Seconde chance pour Duval

Seconde chance pour Duval
Par Eurosport

Le 14/06/2005 à 12:00Mis à jour

Une semaine après le retour de François Duval au volant d'une Xsara, en essai, Citroën a officialisé mardi la participation du Belge au Rallye d'Argentine, après une mise à l'écart de deux épreuves. Le directeur Guy Fréquelin a parlé d'un "jeune pilote qu

Carlos Sainz, 43 ans, magnifiquement sorti de sa retraite en Turquie (4e), et une dernière fois volontaire pour le Rallye de Grèce (24-26 juin), Citroën Sport devait trouver une solution pour la suite de la saison. Mardi, le constructeur de Satory a officialisé le retour en grâce de l'ex-pilote Ford, avec les conditions qui accompagnent ce repêchage.

"Aux médiocres résultats de l'équipage depuis le début de la saison est venue s'ajouter l'annonce de Stéphane [Prévot] d'arrêter toute collaboration avec François. Face à ce constat je n'ai pas eu d'autre choix que de mettre un terme momentané à la participation de François Duval aux rallyes de Turquie et de Grèce, afin de prendre le temps d'analyser et de trouver la meilleure solution pour la suite ", explique Guy Fréquelin.

"La mésentente insoupçonnée de l'équipage, depuis le début de la saison et dont le paroxysme a été atteint lors du rallye de Chypre, a certainement eu une influence néfaste sur les aptitudes de chacun" , ajoute le patron de l'équipe double championne du monde en titre des Constructeurs. "François ne m'écoutait plus" , avait résumé Stéphane Prévot dans la presse française, après le Rallye de Chypre. Le co-pilote avait ajouté ne pouvoir contenir par moments les élans de son partenaire, toujours à la recherche d'une première victoire en Mondial, et sous contrat pour un an avec Citroën.

"Aujourd'hui, il est important de remettre François en piste, je pense que c'est un jeune pilote qui a de l'avenir", estime Guy Fréquelin. "Mais ce retour doit être une chance pour lui de concrétiser et surtout de répondre aux missions qui lui sont confiées, à savoir terminer les courses et rapporter des points constructeurs. C'est l'objectif que je lui ai fixé, qu'il a accepté, et je lui fais confiance pour l'atteindre".

0
0