Loeb très bon deuxième

Loeb très bon deuxième
Par AFP

Le 06/06/2004 à 22:30Mis à jour

Le Norvégien Petter Solberg (Subaru) intouchable, le Français Sébastien Loeb (Citroën) a pris en Grèce une 2e place qui conforte son leadership au Mondial.

"Solberg était imbattable". A l'arrivée, Loeb résumait parfaitement la situation. Le Norvégien avait su tirer avantage de conditions exceptionnelles de fraîcheur et d'humidité à pareille époque en Grèce. Contexte dans lequel la Subaru et les pneus Pirelli offraient à Solberg le moyen rêvé de dicter sa loi.

La Citroën de Loeb joue les balayeuses

Pour Loeb en revanche, le démarrage n'a jamais été son fort. Surtout quand il faut "nettoyer" la route pour ses adversaires. Et dès vendredi matin, le Français avait compris que la victoire serait un objectif inaccessible. "Deuxième, c'était le but dimanche matin, admettait Loeb. Solberg, lui, était loin devant, on ne pouvait rien faire".

Pour Rovanperä, Loeb et Duval, l'ultime étape dimanche se résumait donc à une guerre des trois pour cette deuxième place. Une étape que le Français appréhendait quelque peu. Il ne connaissait pas les spéciales, ne les avait jamais découvertes en compétition.

"Quand on a vu les partiels de Loeb, on a préféré lever le pied"

Avec les abandons de deux de ses rivaux, Markko Märtin (Ford Focus) et Marcus Grönholm, cette deuxième place constituait une bonne opération pour le Français dans la course au titre. "Avec Harri (Rovanperä), cela été très serré. On a attaqué très fort toute la journée pour le passer, le contenir, racontait le Français. On termine deuxième, c'est une bonne opération au niveau du Championnat pilotes. Mais aussi chez les constructeurs avec Carlos qui a fini le rallye en dépit de ses problèmes. Avec la réglementation actuelle, le peu de voitures engagées, il prend quand même trois points, c'est donc également une bonne opération pour Citroën ".

0
0